T-Kaï Cee - Misère lyrics

Published

0 489 0

T-Kaï Cee - Misère lyrics

[Couplet 1 : Dooz Kawa] Et c'est bandant d'être indépendant Mais cependant pas autant Que d'signer chez Barclay la morve au nez J 'vois les MC arriver la tête en l'air Parlent de sh**, de fric et de galère Dès qu'un type s'différencie on s'empresse de l'enfoncer OK on a compris les gars, vous faites du rap français Fâchés, médisants, le genre qui n'a pas progressé depuis plus de 10 ans Soi-disant, les rappeurs sont des artistes, moi j'dirais des commerçants Comment ça ? T'es un méchant ? Tu t'prends pour le parrain ? Tu t'sens fort avec tes potes mais j'vous encule un par un, arrache ta merde de mon hip-hop Tu t'crois contestataire parce qu't'as craché dans ton "Yop"? Parle de culture hip-hop avec une daube comme "..." Se la joue sur MCM, comme "..." Qui veut jouer l'américaine, s'prend pour Missy Elliot J'crois bien qu'ils ont craqués Depuis les conneries de Tallac à K-maro de la star ac Face à la merde j'aurais pu mourir d'une crise cardiaque Mais ceux qui ont quelque chose à dire, sont toujours pas dans les bacs hein ? Nan nan, c'est pas possible y a une arnaque... [Refrain : Coluche] Misère, misère... C'est toujours sur les pauvres gens Que tu t'acharnes obstinément Misère, misère... Ce sera donc toujours les salauds Qui nous boufferont l'caviar sur l'dos [Couplet 2 : Dooz Kawa] Je sais que c'est pas facile de se sortir de la merde Mais de là à se prostituer, franchement y'a une frontière, comme entre le crack et l'herbe Ils travaillent tellement leurs images, qu'ils oublient de taffer les verbes : "l'Etat nous observe..." Mais si j'dis pas nique la police On oublie tout c'que j'ai dit Comme chez les cons de tragédie Dans leurs vieux clips pourris clichés aux Etats-unis Dans un Hummer West Side ou sur un terrain d'basket C'est pas en tapant le style, qu'on oubliera qu'tu fais d'la merde... J'vais même pas vous insulter, au fond Vous traiter d'fils de putes, c'est insulter une profession En vrai j'm'en bat la race Continuez de participer à l'abrutissement des ma**es Votre marché c'est les gamins comme pour les pédophiles, moi j'crée pas de décibels pour adolescents débiles En manque de sensations, dans leurs petites vies vides Ici y'a pas de b**hs et très peu de chaines en or C'est la misère pas marrante qui ferait pas disque d'or J'ai pas vu les rappeurs s'éloigner des HLM Mais j'ai vu les hommes d'affaires faire ghetto sur MCM J'emmerde tous ces teubés représentant du système Car si t'es pas la solution, tu fais partie du problème... J'rappelle, au pa**age en deux-deux Que consommer ne rend pas forcément heureux [Outro : Coluche] Refrain Euh Misère... euh J'vous le dis tout de suite C'est le nom qu'un type a donné à son chien Parce que, il est comme lui Il l'a trouvé dans la rue si vous voulez et que Des fois on a plus de contacts avec un chien pauvre Qu'avec un homme riche J'vous le dis tout de suite Ma chanson elle pa**e pas à la radio Vous la verrez pas à la télévision non plus J'vous le dis tout de suite Mais elle s'en fout elle a quelque chose à dire C'est pas comme les chansons qu'on voit à la radio ou qu'on entend à la télévision D'ailleurs c'est même comme ça qu'on les reconnait Celles qui peuvent pa**er à la télévision C'est parce qu'elle ont rien à dire J'chante des conneries des conneries des conneries Je m'excuse mais merde! Alors tout ça La chanson est une industrie Tout ça pour faire du fric, du fric et du fric, voilà! Et pour manger du caviar à la louche Mais faut être "con(?)" Hein, entre nous C'est pas meilleur à la louche Parce que Si on vous pa**e des conneries, des conneries Toute la journée Vous finissez par les acheter, hein Vous n'êtes pas raisonnables non plus Quand on pense Qu'il suffirait que les gens ne les achètent plus Pour que ça ne se vendent pas Misère, Misère, x2 C'est toujours sur les pauvres gens Que tu t'acharnes obstinément