Stwo - Avion malaisien lyrics

Published

0 330 0

Stwo - Avion malaisien lyrics

[Refrain] La plupart des belles choses que j'ai vu sont des mirages J'ai tout à fait conscience que je vis dans un monde imaginaire J'ai fermé les yeux sur l'enfer et tous ses visages Sur le chantier du paradis tous les rêveurs peuvent devenir architecte [Couplet 1] Moi je sais très bien tout ce qu'ils cachent Je vois tout ce que ces faux anges me prennent Les écouter serait trop dangereux, ils voudraient m'ouvrir les yeux Mais leur monde est plus beau quand je rêve Les démons font du forcing, je m'échappe de l'ombre avant qu'ils n'interviennent Dès le matin j'ride ce monde en faisant comme si Chaque seconde était la dernière Le grand départ se rapproche, j'garde la gorge nouée J'essaie de méditer parmi les donneurs de leçon Je sais qu'ils se tairont tous si je sors une arme de ma poche Ça y est je commence à perdre la tête, merde La névrose m'a rendu peut être amer, merde Moi j'ai rien contre toi mais pour un détail on pourrait se faire la guerre merde Chérie je sais tu as besoin que j'prenne plus souvent soin de toi Mais j'essaierai d'être moins distant Je sais que je suis sur une autre planète Mais sur Terre je me sens coincé et ce n'est pas une coïncidence Je dois comprendre la raison de ma venue La vie est trop courte pour rester en place Et si un jour la mort me donne rendez-vous Peu importe, j'ai toujours été en retard [Couplet 2] Je m'détache de cette planète, le sentiment le plus pur de ma vie Sur Terre je suis chez moi mais les étoiles et la lune me fascinent Ici c'est toujours plus de misère, plus de cra**e Mes voisins l'ont accepté sans verser une seule larme Je suis peut être du mauvais côté du mur de l'asile J'essaie de m'éloigner du danger mais c'est long L'eau a bon goût et l'alcool est meilleur Mais quand j'en bois je joue à colin-maillard Avec des anges et des démons Seigneur sur terre, majesté dans mon monde Des fois j'me perds dans mes pages J'deviens trash en oubliant c'que mon image et mes chansons montrent On m'a souvent dit que cette pa**ion m'allait bien Le rap m'a fait perdre ma réputation de galérien Mais j'sais qu'un beau jour ça disparaitra comme un avion malaisien Je ne suis pas un frotteur de pompe, non Je ne suis pas un donneur de leçon, non Pardon à mes fans, j'ai arrêté d'écrire des textes naïfs contre l'horreur de c'monde pour que le bonheur se montre, non Ça sert à rien, le futur ? on verra bien Pour l'instant j'écris des rimes jusqu'à devenir complètement maboule J'sais pas si je continuerai demain, mais ce soir je vais plonger dans la foule Dans la bonne direction depuis le départ Sur mes gardes je ne perds pas de vue ma trajectoire de jeune prince Mais si un jour je m'égare, péta**e, rappelle moi ce refrain [Refrain] La plupart des belles choses que j'ai vu sont des mirages J'ai tout à fait conscience que je vis dans un monde imaginaire J'ai fermé les yeux sur l'enfer et tous ses visages Sur le chantier du paradis tous les rêveurs peuvent devenir architecte