LYRICS.AZ APPLICATION

Download from Apple Store
Download from Google Play

Soklak - Apatride lyrics

[Siaka]
Je pense à tous les opprimés, tous les opprimés...

[Refrain : Soklak & Siaka]
Anéantir le monde pour régner sur un cimetière
Faire pleuvoir les bombes sur les pays qu'ils n'connaissent guère

[Couplet 1 - Soklak]
La haine les inonde, des rêves immondes à satisfaire
Genre : anéantir le monde pour régner sur un cimetière
Crari, shérif de la terre déblatère, propagande de bâtard
Digne représentant des enfers au sanglant étendard
Intoxication des masses par le biais des tubes cathodiques
Incrimination des races dites pas très catholiques (hélas)
Hélas, y a pas de guerre bénéfique et l'argent qu'on y claque
Pourrait sauver ces peuples que la famine étrique
Trop de risques, de rixes ; deux colombes gisent
Aux pieds du Dormeur du val, tous trois tués pas des GI's
Soklak et ses potes, des citoyens universels
Que tous les extrémistes pissent dans des violoncelles
J'suis pas un patriote, la France j'en ai rien à foutre
Partisan de la révolte car j'ai pas la mémoire courte
J'suis c'drôle de numéro qui veut pas devenir un matricule
Que ce soit dans les rangs des perdreaux ou derrière la porte d'une cellule

[Refrain]
Anéantir le monde pour régner sur un cimetière
Faire pleuvoir les bombes sur les pays qu'ils n'connaissent guère

[Couplet 2 - Siaka]
Penses-tu qu'un futur est possible avec cette bande de bomboclats
A la tête de ce monde jusqu'à ce qu'ils l'éclatent ?
Penses-tu que nos dirigeants se préoccupent du sort de ceux qu'on braque
Tue, humilie, vole, viole et exploite ?
Des siècles et des siècles d'horreur au sang écarlate
C'est le même schéma, toujours les mêmes qui trinquent
La guerre génère des thunes de dingue
Mate comment ils s'éclatent
Mais ils se foutent de nos gueules en préparant nos cercueils
Faire couler le sang, le pouvoir c'est bien ce qu'ils veulent
L'humanité entière en paye le prix, l'avenir est compromis
Nord, Sud, Est, Ouest, on assiste à une grande boucherie
J'ai vu des assassinats en direct
Des corps jonchés sur la route, des tas de squelettes
[Lyrics from: https:/lyrics.az/soklak/1977/apatride.html]
On me dit que les nouvelles guerres sont propres sur le Net
Les images se passent de commentaires, j'atteste

[Refrain]
Anéantir le monde pour régner sur un cimetière
Faire pleuvoir les bombes sur les pays qu'ils n'connaissent guère

[Couplet 3 - Soklak]
Malgré un historique atroce, on remarche dans les mêmes traces
Loin de l'éloge de la différence et du respect entre les races
Les faibles plient et paient le prix de la folie des puissants
Visant la suprématie au mépris des cris innocents
Le fruit pourri de leurs industries meurtrières
Sont les stigmates des conflits imprimés sur des silhouettes amères
Amputées à cause d'une mine, paraplégiques à cause d'une balle
Ou décédées lors d'une frappe pseudo-chirurgicale
J'm'émerveille de ce rêve dans lequel tout le monde peut s'remplir le bide
Dans lequel on sonne la trêve de trop de conflits stupides
Dans lequel l'espèce humaine serait un peu moins cupide
Et dotée à la naissance d'un passeport d'apatride
Certains tirent à l'automatique, d'autres à la mitraillette
Pour ma part c'est avec ma bite et souvent en levrette
"Faites l'amour et pas la guerre", ouais l'slogan date pas d'hier
Mais si on l'appliquait, j'crois qu'on vivrait des jours meilleurs

[Refrain]
Anéantir le monde pour régner sur un cimetière
Faire pleuvoir les bombes sur les pays qu'ils n'connaissent guère

[Siaka]
Nous disons non à la guerre

[Soklak]
Les armes sont à la Terre c'que l'Erika est à la mer

[Siaka]
Nous disons non à la guerre

[Soklak]
On veut pas parier chez les bookmakers sur l'apocalypse nucléaire

[Siaka]
Nous disons non à la guerre
A cette boucherie interminable qui nous rend tous un peu minables
Tous les jours c'est l'enfer pour des millions dont les espoirs ont disparu

Correct these Lyrics