LYRICS.AZ APPLICATION

Download from Apple Store
Download from Google Play

Soklak - Adrénaline lyrics

[Couplet 1]
J'fais monter l'adrénaline dans une odeur d'encre indélébile
Retourner les murs de ma ville : une idée qui m'obnubile
L'argent n'est pas mon mobile, mais j'ai quand même les mains sales
Et quand les filles me demandent pourquoi : j'suis artiste pictural
Mon truc fait que tu râles le matin en sortant
Tu t'remémores ton camtar quand il était tout blanc
Mon truc fait que tu râles quand t'as payé huit francs
Et qu'tu choisis le strapontin qu'on vient d'tagger maintenant
Une bad tune sur mes esgourdes, mes sprays s'vident
J'me presse vite ; twenty-two : v'là les schmits
Un dernier tag speed, puis je m'arrache scred
Remonte sur mon bolide puis continue mon raid
J't'emmène en balade, au programme : Buntlack et baranne
Tag à l'arrache et cavale si les colboks nous crament
Nos bombes ne sont pas celles que l'Amérique fit pleuvoir sur Bagdad
Juste un remède au teint cadavérique qu'affichent nos villes malades

[Couplet 2]
C'est de la réappropriation du mobilier urbain
Et à un tas de trimards, ça procure du turbin
De la ture-pein dans mes douilles, mes cibles sont les meilleures places
La weed cachée dans les couilles, au cas où la BAC me les casse
Egoïste sur l'adrénaline, j'préfère me shooter en solo
Et dans les rues de ma ville, on me connaît sous mon pseudo (claro !)
Tes murs sales sont tristes ? Laisse faire les artistes
[Lyrics from: https:/lyrics.az/soklak/1977/adrenaline.html]
Qu'on perpétue une technique datant de l'ère préhistorique
Qu'est-ce qui nous pousse à faire ça ? Différentes motivations
Le graffiti, un art noble, car à la base y a pas de pognon
Pendant que certains se pignolent et ne savent quoi faire de leurs pognes
Les détails on fignole afin que dans ta rétine ça cogne
Configuration rapide, opération éclair
Ma vésicule ivre dégueule un flop sur le rideau de fer
Une commère me tricard et gueule par la fenêtre
J'lui dis que je suis schmitard, et que ça serait bien qu'elle aille se faire mettre

[Couplet 3]
Pratique sauvage de l'art pariétal quand la mégapole s'fige
Plongées dans un brouillard total, les billes voltigent
Bravant le climat, la législation et les grillages
C'est pas leur répression qui nous fera changer d'aiguillage
Des grappes d'alvéoles pulmonaires qui se désagrègent
Par le biais d'inhalations de vapeurs nocives à chaque remplissage
Ça me rend plus sage, j'me came à la peinture
Du coup j'fais des économies de chocolat et de verdure
Le fat cap crépite, mon bras répète la même gestuelle
Le métacarpe rigide et l'index dans une forme insurrectionnelle
Consonne, voyelle, consonne, consonne
Les murs se consument pendant que ton mariage tu consommes
Skinny, j'tape mes esquisses, remplissage, ça sèche, j'me cache
Contour, trait autour, highlights et dédicaces
Signature de l'artiste dans un style efficace
Photo, bédo… Michto, j'me casse

Correct these Lyrics