Salim - Grünt #11 lyrics

Published

0 381 0

Salim - Grünt #11 lyrics

[Couplet 1 : Georgio] Les ados rêvent de paquebots mais c'est rare qu'on rafle l'oseille Pauvre dans l'apparence, enchaîne série d'abdomens Achète du Ralph Lauren, un peu d'Poliakov et j'm'évade Pas d'Maybach, c'est pas trop hardcore J'préfère Ärsenik, les polos Lacoste Avec les femmes j'ai pas trop la côte Pas grave, j'ai fais un tas de choix Comme Bra**ens, dis leur Bazoo, c'est les potos d'abord Si tu m'trahis, j'te pardonne pas, j'suis pas fou et con T'auras fais ton temps mais j'coupe les ponts J'pense pas qu'les clodos m'adorent On s'en fout des secondes C'qui fait mal c'est quand l'pa**é surgit L'Rap j'suis fou d'lui et c'est pas d'sa faute Si on fait qu'se frapper sous tise Entre schlags et sous-fifres J'tourne en rond comme la BAC dans le tiek's J'veux pas quitter Paris, j'veux juste un appart dans le 16 Entre nous y'a pas d'entraide, le problème C'est que j'dors plus et qu'les rêves j'ai peur d'en faire En plus j'ai pas attendu qu'mes parents crèvent pour pleurer J'suis écœuré quand ma tête est en paix Mon cœur et mes couilles partent en guerre [Couplet 2: 2-Zer] J'me sens sale quand je cède à mes plus sombres désirs Ici, les gens se trompent et dérivent Car c'est le vice qui comble les vides Et le temps pa**e, ouais, je peux te dire Que je veux le titre d'innovateur, moi, sous beuh Je rime avant qu'le feu se vide, faut qu'on m'idolâtre J'évite les mythomanes, ils perdent des kilogrammes À force de nous envier et de mendier, c'est immoral J'prends ça à la rigolade, vu que ces psychopathes Disent de la merde, microphone en guise de vibroma**eur J'ai ce sentiment de faire mauvaise impression Mais pourtant pour qu'j'fa**e de la merde Ffaudrait droguer l'ingé son J'aime fraca**er la rime et saccager Paris, j'vais Pas pa**er ma vie à me poser pleins d'questions Mais je sais que je suis l'un des meilleurs Tous les mecs qui me suivent, flinguent les haters Pour cramer tous tes mensonges Y'a même pas besoin d'un détecteur Comme d'habitude j'remue le couteau dans la plaie Trop de flow, j'baise des tas de tes-pu sous l'eau, en apnée [Couplet 3: Pheno Cryx] La poisse me hante quand la chance me manque Si j'suis pauvre je braque une banque Ramene ta bande dans ma planque Y'a d'la blanche, y'a d'la plante La légende j'prend gent-gent-ar Comme un gen-gendarme, j'ai mon arme Ma tante gère ton ron-da pour avoir les fafs, normal J'jete mon sac quand j'rentre chez moi J'ai eu mon bac j'sais pas pourquoi J'viens d'la où mes profs n'iront pas, nieront pas Que du sale en moi, grosse casquette à l'endroit J'suis pas la mode, gros, c'est elle qui suit mes endroits Dans le film Troy, j'peux être qu'Achille Si j'étais un pays, j'serais la Chine Trop technique, f** le Brazil Chez nous c'est pas les femmes qui font la cuisine T'as jamais vu mon slogan, j'maitrise le flow comme un volant Quand t'as d'la peu-fra, les négros deviennent collant J'brille comme mon schla**, négro, t'as rien d'innovant f** le présent, on s'reverra dans 10 ans Dans 10 ans, j'aurais des femmes, une terre, un état Comme Moïse ouvre la mer J'ouvre les flammes comme un Sheïtan [Couplet 4: L'Animal] Les conseils les moins précis sont les plus précipités Fumer un joint, ça fait du bien, fumer une meuf, ça fait pitié Ouais, ouais, la vie rose comme du PQ Leur morale j'me torche avec Donne un quart de ton salaire et la Porsche qui va avec Entre la main et l'cendrier, ma main fait la navette La Mannschaft, on vise dans le mille Ramène une pomme, une arbalète Une console et deux manettes que la nuit soit plus rapide Des ma**as et de la garett', des canettes de chez Rachid Rageant, quand pas d'argent mais, après l'orage, beau temps Des potos, j'en ai beaucoup alors ça fera du boucan Si t'es comme moi, tu comprends, si t'es maso, t'es content Tu perds tes dents après ce couplet tu peux plus manger croquant Les petits de Paris qui aiment baiser les lois, monter sur les toits Ou descendre dans l'parking, le résultat sera le même : Un oinj de pollen une canette de c**a Candidat à la principauté d'la ville comme les mecs du 1-1-3 Le monde tourne à l'envers mais j'ai la cervelle à l'endroit C'est la rue qui m'emploie, le vent sur mon 33 On s'aimera et après, la pillave comme seul remède J'appelle mon soss Arcel pour une soirée Jack Daniels Alors buvons, festoyons jusqu'à l'épuisement Attention à l'ascension d'mes garnements Imminente et rapide, musicothérapie Ils sont bons qu'a rapper, racler pour des raclis C'est des pédales, yeuf et garette-ci J'fume avec Pégase et Yeuk Au 18e étage, j'ai tout baisé, j'avais pas l'âge 7-5 capitale, ouais ouais, y'a d'la came Des vils-ci dans les parages du lobby en dépannage La vie, c'est une étape, faut faire un bon démarrage RDV à l'arrivée pour le vol à l'étalage de l'année Celui qui nous refera J'avais faim j'ai sauté le repas, j'ai mangé le refrain Fais une photo, où je tape la pose Tah les anciens avec mon joint On grandit vite parce que ça nous va bien Du 14eme, j'suis toujours dans mon coin Ou pas loin vers les quartiers voisins Nous, on bosse, demande à Sélin, sous un soleil d'hiver J'ai mis une p'tite paire de lunettes vertes Nique sa mère c'est L'Animal, j'fume de la verte ou du taga Les MC's, on les taba**e, poto [Couplet 5: Nekfeu] On vient reprendre le taff que des saletés s'approprient J'aime le Rap, moi, je m'en tape des sapes d'A$AP Rocky J'suis pas un mec à Nike, moi, j'suis un mec à meufs J'roule des mécaniques avec mes canailles Petit bisou dans l'cou et les 'taga**es gémissent Eux, ils baisent des miss dont le clito' fait la taille d'un pénis C'est pour mes m**ms, mes feujs et mes catho' Qui pé-ra le soir, tu ne connais pas, gros On apprécie l'ancienne école et les sciences citeuses Ambiance pestilentielle comme un pet silencieux C'est notre pa**ion donc on a mis des loves La chienne est la meilleure amie de l'homme Ça rappe H24, mes collègues sont épuisants (On élargit le réseau) donc les connexions sont puissantes Cousin, ça gère la pub, Cheval de Troie pour faire la une Tu baves ? J'ai vu ta mère la pute racoler sous des buissons [Couplet 6: Say] OK, c'est sus-Vers qu'enclenche le processus vers l'ascension Au lieu d'cer-su, les frères, vous devriez tous faire attention Chouf, mec, la tension monte à chaque apparition Ça devient plus foulek comme une russe roulette Gare aux bombes Gros, c'est Tristan Tzara, j'suis triste quand ça rappe mal Dédicace à tous mes bicots, juifs, bambaras, man Qui savent faire la maille et qui n'aiment pas qu'on les dévisage En gros, tous les mecs qui s'tapent tah la night Fils, sache qu'à la base on est pas des salauds C'est juste le goût dans notre bouche qui est salé Donc on s'laisse aller, on vit ça à l'arrache XXX tout bizarre Des prototypes XXX Tu joues les mauvais garçons, espèce de pédé Mais devant mon avance y'aura plus personne pour t'aider Gros, c'est automatique, la rime hors pair Provoque chez toi des dégâts post-traumatiques Poste sur ma clique, breh, on t'dépose sur l'maquis [Couplet 7: Framal] J'ai le mic dans la paume, des grosses phases dans la peau Là, si t'attends ta dose, signé Framal quand ta go A son biberon à son ptit dèj, trop d'auditions au poste Des missions en bande, j'donne mon opinion à l'opinel Check mes phases je t'étale des vrais versets crades Et t'es pas né, moi, c'est Framal, j'ai des tas de techniques Mon talent t'épate, le Rap c'est ma life et t'es pas prêt J'prends ta femme pour nettoyer mes meubles Déjà en primaire ça parlait d'moi dans les toilettes des meufs [Couplet 8: Tino] Les temps changent, malheureusement, les gens aussi J'la baise, elle a pas ses règles, elle est pourtant en sang sur me Trop d'pépins, j'avais la pèche, j'ai bouffé l'noyeau En sueur parce que y'a pas qu'à la piscine Qu'on mouille le maillot C'est quoi les bili-bails? Tu comptes cer-per comme aç ? Non, l'amour c'est pas gratuit, demande à ces chères conna**es Paré pour l'décollage, une teille de Zubrow, plus d'lycée J'suis sous l'porche, nique sa mère, j'rendais fou l'prof Tu vois l'délire ou pas? Les banques, c'est démodé J'suis pour Paris mais c'est la crise, faut braquer les emirs au Parc Plus l'temps que j'baraude, tout s'répète, j'suis perplexe Les reflexes du jardinier: tu m'plantes, je t'arrose J'fume tant d'garrots mais je l'ai pas au bras Tu dis être sombre comme l'ombre du baobab On t'croise toujours tout pâle au bar Elles sont toutes dans l'ciel, ici bas, y'a pas d'star Et parce qu'y a gosses, les tes-pu goûtent ton s**e Loin d'être un vrai, ta mère aurait dû faire une fausse couche En plus, tu pues la merde La vie d'mon derche, t'es pire qu'une grosse mouche Pas du genre à crier au secours sur l'capot des keufs Ton mec a pas d'cul Ils t'payent des keus qui coûtent la peau des seufs Bande de sacrées putes avec vos sales réput's On vous court pas après, on court plutôt quand ça crie plus Ouais, ici, la BAC pa**e mais ça pa**e pas l'bac Parle pas, pa**age à tabac pour un Malba, on n'oublie pas Seul ton HIV s'avoue au card-pla La concurrence se brise mais s'répare pas, compte pas sur Cargla** Wesh, Daymolition, welcome, listen Les meufs, c'est toutes les mêmes Il m'en faut une ni conne ni cheum [Couplet 9: Salim] A présent, on est dans l'futur, personne peut nous dépa**er J'te parle de vue quand j'te dis qu'personne veut la voir B.A.C Depuis la naissance, on a les crocs car plus d'unité Peut-être pour ça qu'aux appels à l'aide les potes décrochent pas La monnaie a plus de charme qu'Eva Mendes On va s'foutre le Rap en groupe Notre album s'appellera Gang Bang On veut l'million tah les Rolling Stones Le bruit s'habille en écho lorsque les XXX Punchline sur punchline Pourtant les vues sur YouTube n'augmentent pas Entre les juifs et Hitler, y'avait de l'eau dans l'gaz Woop! Woop! Y'a les keufs pas Meek Mill Le crime paie, armé d'un mic, les b**hes j'k**e On a les nerfs, khoya Si un keuf canne, logiquement, XXX J'ai dit une phrase à double sens, merde J'suis pas un élève: Usain Bolt, j'fais cent mètres [Couplet 10: Lim-sa] J'aime pas les beurettes donc faut qu'ces pouffia**es m'entendent Y'a qu'dans Aladin que t'en verras une kiffer sur un mendiant Y'a plus d'respect entre les daronnes, les petites d'seize piges Normal que les petites fesses clean Se prennent pour Britney Spears De nos jours, les vrais se comptent sur les doigts d'un amputé Poto, j'traîne pas au Marais mais pourtant j'vois qu'des enculés Y'a qu'des bonhommes au cro-mi, pas d'bobo qu'on lobotomise Et quand tu braques, il t'manque une case prison Comme au Monopoly Bah ouais, ils sont graves content quand l'arabe s'tait J'suis un arabe que tu comprends pas donc j'suis un arabe'strait Ton maillot est fabriqué en Chine Tes mythos faut pas qu'on y croit J'sais plus qui est qui, comme un schizophrène devant son miroir On traîne qu'avec des faux, on est même habillé en falsh Même les yeux dans le dos, poto, j'vois la réalité en face J'répète, faut tej' les faux comme l'OM doit tej' Gignac Dans ma ville y'a qu'des tacleurs Ma sœur, mets tes protège-tibias [Couplet 11: Walaz] Le morceau n'est qu'un remix, y'a aucune parodie On s'écarte de l'Enfer comme les dents d'Vanessa Paradis Averse de punchline, sortez vos parapluies Genre t'as connu Rap Line dans la Star Academy J'ai fait mon chemin un peu dans l'noir comme Ray Charles J'taffe l'jour pour conclure que j'finirai dans... Feu de ouf, t'as le seum de nos ha**oul Si tu veux la guerre, j'la fais Appelle-moi Walaz Ma**oud J'suis d'humeur matinale, tous les jours j'me ve-le tôt XXX une fois que j'ai fait le dos Toujours un jaloux qui parle sur mon dos Et si j'connais le succès, y'en aura bien sûrement d'autres [Couplet 12: Alpha Wann] Pourquoi tu parles si t'as sucé tel et tel chibre ? Faire de la belle zik est exigé, dommage Que ton rappeur fétiche ne fa**e que réciter le JT Y'en a qui lèchent bien l'fion, nous, on perce les cœurs J'fais plein d'sons car faut faire des textes avant d'faire des buzz J'représente les peuls et les bons humains Moi j'suis un ex-Expendable J'ai mes connexions dans les bas-fonds d'Dublin Jusqu'au Staples Center, c'est là où joue Kobe Bryant Comme lui, j'dois briller pour sortir mes frères de la noyade Chaque jour, le doute m'oblige à taffer comme un chien J'ai pas d'pouf mobile, j'veux pas être le king de ma ville Juste Alpha Wann j'trouve ça plus stylé Visualise-moi, toute la nuit durant, me triturant ligne par ligne J'suis pas une petite frappe mais, dès six heures, j'suis fini Enfoiré, j'ai des switcheurs, des zig-zag, des phillies [Couplet 13: Sheldon] Rien qu'mes bougs s'agitent que quand ils touchent de la verte Gars, j'ai des trous, j'navigue entre le gouffre et l'Rap frais J'fais des tour d'magie, ils font des tour d'la ville Pour d'la weed, j'tourne la vis pour qu'ils me doutent la paix Quoi? Tout cela paie, du coup, j'ai grave d'la rime Traîne qu'avec des asthmatiques apatrides pour te la mettre Mais wesh, on s'exporte, laisse les trimer comme des s** toys Toujours dans l'même sens Pour se faire gifler par les mêmes porcs Les frères dorment tous sournois comme la douceur de a corde Souple, les corps souffrent morts saouls J'attends que les portes s'ouvrent Puis j'ai pas envie d'marcher devant Sache qu'on boit pas dans l'même verre si t'as craché dedans Même si t'as taffé, je sens que tu vas caner, le temps A parler, à blabater sur mes frères au lieu d'garder le rang [Couplet 14 : 2-Zer] Nique le système carcéral, j'ai pris flemme de pa**er àl Je préféré les décibels et puis les péritels des caméras Ne m'colle pas d'étiquette, j'bicrave des citernes de came, hélas J'baise les fliquettes, et vi-ser des criquets de chaque tier-quar Nous allons nous équiper comme les petits mecs des favelas Le ballon, je l'ai esquivé, j'ai fait vibrer des tas d'péta**es Wesh kafa** ? Moi, j'froisse des spliffs La poisse m'esquive, j'suis la poussière dans l'mauvais œil Tous les yeux m'guettent, à croire qu'je m'exhibe Bandes de sales vermines Que pourrez-vous faire quand j'aurai l'seum ? Nada! Ça va trouer des shnecks et puis clouer des becs T'es dégoûté, t'es dèf, venez goûter mes textes Allez, courez les mecs, ça va couper des têtes Tout est prétexte à jouer les chefs, ouais, masquez vos pulsions J'viens pas rouler des pelles Dans l'trou de tes fesses, j'fais ma révolution Ouais, mate l'élocution, t'es un petit mytho si t'oses dire Qu'on est pas des pros du son, moi, j'te critique au micro, petit J'vais pas m'défiler, méfiez-vous, faut pas m'défier J'ai ves-qui les cours pour des filles, des sous, et des billets pourpres [Couplet 15: Lomepal] Rev'là le singe hurleur maniaque, vu Toujours obscur et grognon Je laisse mon ombre occuper vos pions Loin devant j'opère comme les tueurs d'mafia russe D'humeur glaciale, j'tue sans aucune émotion Mais ma vie a un goût de houblon, j'ai un joujou sous l'blouson Je shoote tout c'qui bouge pour pouvoir être toujours bon 2Fingz prend l'mic, juste des rimes qui frappent Nan, on change pas une équipe qui couche tout le monde [Couplet 16: Georgio] J'sors de ma douche mais, merde, ouais, c'est trop nocif Les haines que j'ai quand j'sors d'une douche froide, alléluia Quand certains s'plaignent de leur maman au ciel Moi, j'le fais pour des coupures EDF et l'chauffe-eau vide Alors que j'ai qu'des couplets crades Comme la bouche de la plus belle femme Qui suce une bite pour une dose de crack Caché au fond d'un survet Nike Mais que fait la police ? J'me l'demande et j'vois Les petits du tier-quar qui s'alcoolisent, qui arrachent ton sac Comme on aurait pu le faire en cla**e de 4ème Pour ces bulles d'air, ouais, qu'on rêvait d'avoir En bas d'une barre d'immeubles Les cheveux aussi courts qule destin d'Hamza Qu'est-ce qu'on a pu lâcher des larmes Et des vraies quand on était seuls Pendant qu'les salopes qui baisaient Parlaient que de lui dans leur pseudo MSN Y'a des soirs où j'ai pensé à partir Ma mère comprenait pas ma souffrance Alors souvent, ouais, j'me vengeais dans la nuit On s'ca**e la voix en guise de SOS, le Sheitan A niqué mes valeurs familiales et j'me dis qu'ça ira Pour l'instant faut faire avec, j'ai juste dû jeter mes rêves Comme mes habits crades dans une rue sombre de Stalingrad Où l'amour et la pa**ion n'ont jamais montré l'bout du nez Car l'argent fait pas l'bonheur Mais pas d'bonheur sans s'foutu blé Toujours les mêmes dictons qui nous montent à la tête Ouais, c'est triste, ma caille Si à 20 ans t'as toujours des envies de braquage [Couplet 17 : L'Animal] Anonyme comme Zorro, complice muet comme Fernando Comme du bon vin, c'est dans la cave que l'projet fermente, gros Habillés à l'envers du slip au manteau Comme une putain qui demande à chard-clo si l'hiver tient chaud Nouveau maillot taché, j'suis vert comme un martien Ou comme ce machin malsain que j'consomme parfois l'matin Et c'est ça qui m'atteint, pas les critiques des rageux Que j'déglingue et momifie comme le scoot à Martin Rime au marteau piqueur dans la rue, après l'Pan Tu vas rejoindre Peter dans l'monde des enfants perdus Sample de jazz, percu, j'suis perché, je m'y suis cru Cracheur de feu au ci-ci-ci-circus On veux baiser l'circuit, éponger nos dettes Difficile sous la pluie, finir pauvre et honnête C'est sec comme un biscuit mais ça paye au long terme Dans l'tunnel de l'effort j'aperçois la lanterne Du bonheur, du bonheur, c'est L'Animal, poto Tu veux m'baise, faudra t'lever d'bonne heure Equipe de charbonneurs, Milmo Areno, on les baisera, gros [Couplet 18: Nekfeu] Combien de corps recroquevillés cèdent sous le sort Pendant qu'des hordes de propriétaires touchent de l'or Tu dis que j'ai tort, que notre vie est belle, regarde dehors Sans t'esquiver, frère, j'te parle de morts pour des billets verts Pendant qu'on sort pour s'ennuyer ferme, à crier fort La nuit éclaire les pauvres qui dorment sous un pilier de fer Imbibés de bière, qui se traînent parmi la pisse des clebs Donc quand je fais la fête, j'leur jette une petite quantité d'pièces On est impliqués, merde, j'peux pas m'incliner même Si l'État sème le doute, que toute tentative est vaine On rentre dans c'vivier d'dettes, on fantalise l'échec On rentre dans ce viviers terne, ils parlent d'émeutes Je n'vois qu'des bleus qui vandalisent des êtres Le mal, c'est eux, la faim dans l'monde c'est pas une idée d'Ken J'connais pas la suite, t'inquiète pas, mec, j'uis un génie Donc j'enchaîne tranquillement, f** tous les ingénus J'en ai rien à foutre, l'ingé mue quand j'pose ce putain d'truc Faut qu'ça enchaîne le mic, qu'on fa**e tourner les choses Rien à foutre, mon pote, j'balance une dose, écoute la prose [Couplet 19 : Say] J'te dis même pas bats les pattes mais n'mets pas les ieps Dans mon tiek's où on rit dans la rue Mais où rudes sont les balayettes Je m'exprime au clair de lune quand les MC's rangent leur plume J'les allume sans rancune Donc sale pute maintenant qu'est-ce t'as? Vous pouvez m'guet, toi et tes lascards, lâche car Faut pas test si tu n'encaisses pas, j'ai la rime Technique, c'est pour ça qu'je t'exprime et t'explique que On rigole pas, négro, c'est dangereux et grand reu' Pense à tous les mecs qui canent à cause de leur endettement Réfléchis, ferme la avant d'te faire enfoncer bêtement T'es con ou quoi? Tu t'fais taper par les tits-pe d'chez oim Et après tu veux m'test, mais t'es fou, toi Mec de tess? Haha, tu m'fais rire Moi, c'est XXX, mec de tiek's, t'es dans ma ligne de mire Est-ce que j'vais t'taba**er car tu checkes ma meuf sur l'net Question bête comme me demander si j'rappe mieux qu'XXX Un verre de sky sec, mec, à ta santé M'fais pas m'impatienter pour t'la raconter On m'a justement raconté qu'tu faisais moins l'malin quand t'es Seul tout et j'te dis sur l'coup, tes jours sont comptés Mais j'me la raconte pas, hé, demande à XXX Veusti Comment j'suis deuspi dans l'art du combat Et viens au contact et t'apprendra, petit Qu'dans un hall, le nombre ne compte pas [Couplet 20 : Pheno Cryx] Paris capitale, capital sous l'oreiller J'vends du cauchemar à des shlags toujours éveillés Gros sons d'Tupac pour me réveiller Et j'suis en mode spartiate, énervé 7.5 meu-ar feu-shnou bah ouais Gros XXX, je m'arrache, négro, ça l'fait Pheno, cessez d'parler, les frères J'donne mon corps à la science car j'suis trop frais C'est l'Enfer si t'as les dents à Vanessa Et l'Paradis si t'habites à Denfert Mon cœur veut la perdre, ma queue la garder Même avec les menottes, j'continue à la mater Je m'envole dans les hautesses, me crash dans les infirmières Le bonheur est près et j'dirais, il est éphémère J'ai pas les poches pleines mais j'suis pas en hess Parfois, c'est la merde, j'mets l'Rap entre parenthèse A fond dans les flammes mais j'me brûle pas Le ghetto m'acclame, la richesse me calcule pas [Couplet 21 : Alpha Wann] Il faut qu'tu notes ce texte O.G Wann Kenoby l'noir, bien sûr que j'ai la force, peut-être Que plein d'MCs sont devenus cordonniers dans l'espoir De pouvoir an*lyser mes bottes secrètes Tu m'vois partout mais j'suis l'homme invisible C'est comme ça qu'me surnomme mes voisins J'me donne les moyens d'réussir, j'suis un homme averti Une pierre fait deux coups, une clope fait trois joints Leur truc est à gerber, tu kiffes ? Laisse-leur lancer des piques J'perds pas mes repères, j'fais d'la RER B musique Fontenay, Bagneux, Auber', j'connais la ligne Plus d'argent, plus de problèmes, frère, tu connais la ligne Tu crois qu't'as les habits, l'style, crari Vraiment, frère, avec une paire de chaussures Calvin Klein Pompe et astique, tu veux dénoncer la miff Note donc les blazes, le nom c'est Art, prénom c'est Patrick [Couplet 22 : Tino] Hatai, c'est Paname, t'es pas tout seul A force de penser qu'à ta poire, t'as pas vu venir la banane T'as un tas d'arme, c'est pas des conneries Toi, tu parles de tonnes de weed Mais t'es qu'un acteur comme Sean Connery Et c'est pas fini, j'envoie des punchlines en plaquette Pendant que t'envoies les petites acheter des paninis Demande à lel-Bi, à Mehdi, on taba**e les gueush Check mon kamas de peuf', ici, on arrache les keus, une ta**e C'est comme un boomerang, elle revient quand tu la tèj C'est pas normal, j'me sens si bien quand j'encule la teille Et c'est la merde depuis que j'suis déscolarisé Sur la carrière d'Escobar, j'ai vu des ex-taulards miser Nan, j'suis pas voué à l'échec, j'ai jamais aimé ça J'me dis putain, pourquoi je l'ai ken Quand la XXX remet ses sappes Avec le buzz, elle m'tourne autour comme un satellite L'amour c'est XXX, montre ta chatte et vite [Couplet 23 : Ya**i Ya**] Hello! C'est Ya**i Ya** alias le boucher tounsi On veut des go's, des lia**es sans oublier l'bout d'sh** Négro, fais pas le man, on peut t'découper tout d'suite Mac Cain, y'a des fournées sur la liste Mais j'reste cool, y'a le S-Crew et Doumam's sur la piste Les b**hes veulent des billets, voir les bling-bling briller Mais faut surtout pas oublier qu'on peut tout faire la suite Demande à XXX, on peut tout faire dans la suite Mais t'es mon bro ou pas? Yes, yes XXX il était pas àl, j'te parle pas de Framal Pa**e le cohiba, je t'enverrai pas de faire-part Enfile ton gilet pare-balles, s'il faut que je t'arrose au FAMAS Je t'aurais tôt ou tard, rien ne sert de courir C'est pas bon pour l business, loin des rêves de l'oubli Le charbon, c'est mon fitness, personne m'enlève le sourire Avec mes frères, on peut se nourrir à 15 sur un bifteck [Couplet 24 : Limsa] Les tits-pe arrêtent le collège A 12 ans, veulent qu'on les reconnaissent Frère, c'est trop laid, j'attends l'prophète Ils prennent Nabilla comme modèle Comme Ayem, tu veux des seins contrefaits t'façon Princesse, ton conte de fée deviendra conte de fel**tion Et en plus, le gouvernement veut niquer nos repères Le mariage pour tous, c'est comme nos couilles Pas besoin d'avoir deux pères J'ai oublié mon texte mais j'pars en impro, poto L'instru j'la baise, bah ouais, c'est une nympho C'est Limsa, mes reufrés savent, j'ai de l'imagination Poto, j'suis trop far quand j'pars en improvisation J'pa**e le mic à S.A.L.I.M XXX [Couplet 25 : Salim] J'fous l'feu au mic comme d'habitude Gravé dans la roche, hmm, Excalibur C'est plus des rimes que j'lâche, non, l'ami, c'est des Golden Avec le numéro 93 j'atterirai dans le top ten Bordel, écartez les mômes, les femmes, les bombes pleuvent Mortelles sont mes phases mais... f** Charlie, où est la maille, c'est elle que j'veux trouver J'aime faire des feats vu que j'aime faire l'amour J'ai pas l'temps mais comme Dolby, j'suis à la bourre On a couché des tas d'mecs: Teddy Riner Demande à XXX, le clan des kickeurs f** les Illuminatis, l'État, les lois comme ça c'est dit J'rappe depuis pour rivaliser le , j'ai a**ez d'titres J'rêve XXX J'previens d'office, j'ai des grosses rimes solides C'est du haut niveau, les rivaux j'laisse immobiles Je t'ai mis dans les cordes, wha-wha-what's my n***a? Profite-en, prends-en une et pends-toi avec T'es dans les bacs, fils, j'suis dans les blocs T'aimerais vendre des disques mais tu vends tes potes Shimmy shimmy yo, shimmy yeah , j'manie l'mic J'élimine les faux, j'vise les têtes pas les pattes En quelques lignes je fous l'boucan, j'ai pas ton temps Logique que tu n'sois pas content 9.3, bats les couilles si la balle est dans ton camp Et si c'est l'Rap, les man, j'avoue c'est facile Dans mon clan y'a tous les XXX Dans le tien, y'a tous les has been Motherf**, j'ai zéro dans l'porte-feuille J'vais t'en faire voir d'toutes les couleurs Tu vas pas aimer comme Hortefeux [Couplet 26 : Say] OK, gros, faut que j'me ca**e, les choses se compliquent A cause d'ces cons d'flics, en gros, trop d'choses se pa**ent J'deviens claustro, j'me ta**e dans ma galère, j'en ai pas l'air Mais les gens m'disent que j'suis trop bon, faut que j'me fâche Mais c'est pas dans ma nature, moi J'suis plutôt un mec posé que s'retient par peur d'exploser T'as choisi d'grandir à la dure, toi, de t'exposer Traîner, dealer dans la ur, moi, j'ai pas eu l'choix J'ai grandi sans l'daron et sans mon reuf, meuf A la tête d'la miff donc normal qu'j'finisse expert en bluff Mais bon, mes soldats ont toujours été là dans tous les coups durs Et ça, c'est l'amitié sous toutes ses coutures, c'est grace à aç J'ai tenu, ça graillait ap, sa race, chez nous et pour ne pas qu'ça la**e J'ai du XXX du crack salace à la Marcello Et ça, remarque, chez nous, c'est pas des ma**es à faire Pour que les lia**es s'amma**es [Couplet 27 : Pheno Cryx] Les pieds en France, la tête en Allemagne J'pense qu'aux gros bolides, à buzzer sur Paname Ta**e-pé dans mon lit, le futur m'a choisi La misère me bannit quand j'commence à dormir Ma vie dans c'journal, j'me lève du pied gauche Toujours à parler mal comme les South Park Pheno, record, retour en arrière Le Rap, c'est mieux quand y'a pas d'suceur, sa mère J'suis tout seul dans ton viseur, t'attends quoi pour tirer? Mais si j'meurs, comment l'peu-Ra va s'en tirer? J'vous mets à l'amende, en retard à ton rencard Ta langue en attente car les loves m'attendent Gov dans mon veau-cer, toss devant mes yeux Les pauvres prennent la grosse têtes, les riches font des aveux Pas besoin d'avion pour prendre mon envol Les profs m'en voulaient, les grands m'disaient: «reste à l'école» J'ai confiance en personne sauf en mes darons Trouve-moi un plavon, j'vais pas rama**er l'savon C'que j'fais, c'est bavon, demande aux javons J'parle mal aux commi's, aux profs pas aux darons [Couplet 28: Askaan] C'est mon secteur qui débarque comme dans la guerre des mondes S'démarque et enterre tes modes On s'demande, c'est qui cette équipe qui nous emmerde tellement Ma rime, un martèlement loin de chez Sony Entertainement Dans mon 18, la rime n'est pas nourrie aux phéromones Les MC's n'font pas du creux juste histoire de s'faire aux normes On veut des thunes mais t'attends à me voir faire l'aumone Ni même faire le môme ou sur un plateau télé à faire l'h*mo C'est pour mon département, 7.5 débarquement Ma rime provoque des déportements Ici, on cherche tous l'issue mais les portes manquent S'ils te disent tous fichus, c'est que les porcs te mentent Notre secteur est vecteur d'un potentiel en croissance Et si tu crois mon Rap sectaire, c'est qu'tu n'y cherches pas 3 sens [Couplet 29: Georgio] On a tous connu les larmes, les frérots, la traîtrise Des drames, un tournevis dans l'Sergio Tacchini D'la tise de merde et c'est parti pour les prises de têtes Histoire de meufs ou d'sh** Vu y'a qu'ça pour nous faire croire à la vie de rêve C'qui m'pa**ionne, c'est pas Disney, moi C'est observer la ville des toits Avec mes renégats quand Paris s'nettoie Alors ça rime très tard quand les premiers métros s'tirent Ça tise les fonds d'canettes si y'a pas d'mégot d'spliff Une semaine que j'ai pas vu mon lit J'préfère les trains qu'on fraude Moi et les contrôleurs, compare pas les singes aux fauves Et tes rappeurs ont des faux airs de lâches Comment leur dire qu'en 90 Ils rentraient pas dans les concerts de Rap Alors ça gaze, ma caille? Tu t'es fais poucave? Nan mais les shtars, c'est tes potos Qui prennent des photos via Instagram Ma p'tite gueule c'est ça la vie d'thug, un jus d'fruit, une liqueur Et j'te raconte ma vie, bah oui, ce son c'est Twitter Écoute pas c'que les boloss disent, ils pourront tout dire Mais ils savent pas que pour s'nourrir Georgio vole à Monoprix J'pourrais parler d'mes origines mais c'est pas ta vie Ces bâtards disent que j'fais rebeu Mais moi, j'suis fier d'venir de Pointe à Pitre Alors parle pas sur mes chicos et la barbe que j'ai pas eu Dis toi chez moi c'est Mexico, bicrave du crack au bout d'ma rue La misère c'est pas mon fond d'commerce Mais j'ai pas envie d'parler d'bonheur Quand j'suis dehors et que j'croise des parents ivres [Couple 30: Tino] J'cogite trop j'en fais des rimes, c'est mieux qu'd'aller chez l'psychiatre 'Suffit qu'tu tombes pour que les bleus sautent de joie, comme quand Chelsea marque Tu vois l'truc ? Accro au crime, aux femmes, à la nicotine On fait de 'sique au stud, on gère des putes, puis on les nique au 'tel Sa mère, on a les flics au derch', mé-cra par la bicrave Sache qu'un homme qui porte pas ses couilles, dit leur [Biro ?], ça fait vite trav' N'envisage pas de relation propre si t'aimes les bites crades J'te prendrais pas le tienne, j'me ferais ma place même si c'est ric-rac f** Rick Ross, le temps pa**e trop vite et ça fait tic-tac P'tite frappe, flippe ap, les flics traquent la street Crois pas qu'la street craque Reste unique, elles ont des termites dans la schnek Depuis que les langues de bois font des cunis Tous unis pourtant j'ai besoin d'un vrai bol d'air Sonner la révolte frère Les douiller devient trop facile, j'ai l'regard revolver 'Faut pas qu'les hommes de Sarko sachent tout ce que mes narcos cachent Tout ça c'est trash, et on reste sombre même dans le dernier [starcoflash ?] [Couplet 31: 2-Zer] Chaque MC voulant feater se découvre des talents d'lover J'reste fidèle au tro-mé et j'boycotte un Range Rover Dans l'Hip-Hop, ça pue J'rappe mais j'me porte pas garant d'l'odeur Voyant les gars d'avance bagarrant J'avance comme 40 moteurs, j'les vois bavardant Guette si c'est pas navrant, généreux soit disant Mais rien qu'ça parle d'argent C'est chiant qu'ces wacks vénéneux soient vivants Vas-y laisse tenter un dièse, j'viens à 'aise chanter un 16 Dans l'peu-Ra, t'es inconnu, j'peux t'appeler "#31#" On est des hommes beaufs qui veulent des femmes à fric Et puis des fanatiques, on veut des tas d'articles Dans l'journal car les gars d'la clique En ont marre des wacks qui roulent les mots, c'est trop facile À paumer des mots, mon flow fascine Des phases de malades et les faux s'vaccinent Les quettes-pla arrondissent le mois Garantissent un bon glissement À bon prix se vendent autour des arrondissements J'lache des vilains couplets, chouf J'ai une vie à couper l'souffle Toi, tu veux rapper mais tes darons disent : "Nan." [Couplet 32: Nekfeu] Si mon fric, c'était ton fric avant qu'je recompte la somme Me sors pas d'sornette, que la honte t'a**omme Mais si l'on fuit ces immondices, si l'on s'fie à ses complices On oublie ces visions tristes y compris les immondes vices Avance sans perdre de temps avec la mode des écrits usuels On emmerde les banques mais on s'accorde un crédit mutuel J'ai demandé « il est bien ce monde ? », le silence était insolent Mais un seul empruntant le bien se rince dans l'eau étincelante Éteins seulement un instant l'insensé engin qui t'force J'suis bien quand c'est simple, sans dédain J'suis rien sans ces frangins qui m'portent Vu qu'les méchants sont maitres, mes aveux ont l'air de ruse Je n'vois que des aveugles à perte de vue Merde, j'sais pas quoi faire de plus Être le premier pour aider son prochain dans l'atmosphère de ruse [Couplet 33: Limsa] C'est vrai qu'ma rime est a**ez triste, j'suis affaibli sous caféine J'fais l'amnésique quand mes parents me d'mandent si j'suis aux ASSEDIC Ma tragédie c'est d'éviter la f**ing vie, ses maléfices Aulnay-sous' frère on aime pas les flics J'aimerais chanter, savoir aimer, un peu comme Florent Pagny Mais j'sais pas faire donc ramène des poufia**es au Campagnil J'suis pas le genre de mec qui mourrait pour sa petite amie J'ai peur de l'eau et des glaçons, j'suis pas comme Jack dans Titanic Pourtant j'connais que des meufs ches-lou, avec des têtes bizarroïde Tu vois l'genre de meufs ? Celle qu'on pas besoin de masque pour Halloween Y'a qu'des blancs dans leurs films, frère j't'avoue qu'c'est épatant Les renois meurent en premier, les rebeus on est même pas d'dans Ok c'est Limsa la famille, j'débarque et j'kicke sale à Paris Avec mon poto Georgio, j'représente pour la famille Mettez les poufia**es à l'abri quand j'débarque dans la party J'ai mis la justice enceinte #RachidaDati J'bosse avec XXX, donc fréro faut qu'les nazes arrêtent J'ai c'qu'il faut, j'esquive l'eau comme Jésus de Nazareth [Couplet 34: L'Animal] La mort te met dans un cul d'sac pour un coup d'sabre Tout c't'été j'ai eu l'soleil, évidemment qu'j'attends l'orage Qui veut du rap où nous rappelons nos XXX Dans la tempête on fait naufrage Offrez-nous des primes de prises d'otage J'ai pris la vie comme héritage, posé au 18ème étage Habitué à mes heures perdus, mais j'regrette rien comme Édith Piaf Dix-neuf piges à méditer, j'mets d'la suite dans les idées Gros freestyle du XIV, Universal va méditer J'voudrais prôner l'unité parce que l'union fait la force Mais tes potes te la mettront tout en disant "Garde la forme" Avec le temps, j'ai pris le moral d'un gladiateur Paris c'est chaud bouillant va pas toucher ton radiateur Des poissards dans le vie Annonce pas les couilles comme un poisson d'Avril Ouais mon son porte le poinçon d'ma ville En position bancale, l'Anim-Arcel t'explose ton bocal Avec Rue Du Bon Son et du bon sh** local [Couplet 35: Alpha Wann] Nique être bookmaker ou trader, j'suis dans les flows, c'est tout Je cherche à voir l'espace comme dans Moonraker 'vec Roger Moore Le flouze fait péter les plombs après réflexion J'en veux juste plus qu'les profs qui m'mettaient des pressions Dans mon sac, j'ai un poignard et des claquettes Car la life, c'est une croisade et une croisière Même si t'y crois ap, imagine un alien Qui cherche du knowledge, du savoir sur notre planète J'lui parlerais des aztèques, des ma**acres Et du fait qu'un noir peut pas avoir un appart' dans l'troisième J'aborderais ma rage, mon majeur J'lui dirais qu'ici on juge un homme à la largeur d'son lare-feuille J'parlerais des bombes, des pauvres dans l'monde Honteux, j'mentirais sur la valeur d'mon Ralph J'remplis bien mes poches, j'me rappelle pas d'la suite Vas-y, poto, enchaîne la suite [Coupet 36: Salim] On boit des larmes de tristesse, la peine, on est sévère Aimer, haïr, j'ai grandi avec des frères et puis ces verbes J'pose ma haine sur le beat, quand d'autres posent leur boule dessus Les anges débarquent XXX pour finir au sol comme des gouttes de sueur J'suis àl, cousin, j'en connais qu'cinq l'ami L'argent se transforme en charbon consumé quand une pince t'invite De ma vie, j'aimerais bannir la peine Pour ne pas rater la bonne sortie j'suis sur la file de droite comme Dany Alves La vie n'ma pas fait de fleurs J'aime pas les frères qui squattent le parquet, à part les Spurs [Couplet 37: Georgio] On termine sur une p'tite impro Tu sais comment on prend le mic, on est al qu'avec des vrais pro Tu sais qu'y'a l'S-Crew, la rime est facile Et p'tit, on est al, dans l'rap tu sais qu'on baise tout Y'a même Salim et Walaz C'est pour mes feuj et mes cathos, et j'pourrais même dire wallah Donc on est al, c'est pour mes gars comme [Razanov ?] Bref on al poto, il faut qu't'envoies l'alcool En impro tu sais qu'on f'ra mal Dans l'S-Crew y'a 2zer, Nekfeu et même mon gars Framal Mékra est pas là, mais c'est pas grave, c'est pour mes gars qui sont pas mé-cra Qui parle même Lingala Donc on est al, la XXX est phéno' Bref, c'est pour mes gars, ouais tout mes gars de Marx Do' Tu sais comment ça s'pa**e jusqu'à porte de la chappelle On est al, tu parles mal j'te chla**e après On est al, sur des prod que Corto envoie, c'est pour mes gars un peu comme Hologram' Lo' Mon gars, tu sais qu'on dors pas Enfoiré, j'ai d'la frappe un peu comme Drogba C'est pour mes gars comme Lomepal Enfoiré, toujours sur l'asphalte J'dédica**e tout mes gars, ouais c'est même pour Askaan C'est pour les anciens et les jeunes, enfoiré Si tu fais l'fou, tu sais que j'te laisses en chien Georgio est technique comme Ronaldinho C'est pour mes gars du 19, c'est pour mon gars Tino Faut qu'j'oublie personne, donc j'continue Même quand j'suis fonsdé, tu sais qu'j'suis pas un con qui titube Donc on est al, demande à Ya**i Ya** On pète la porte, même si elle est en plexiglas Y'a pas d'soucis, tu sais comment ça s'pa**e Envoie des tas d'suchis, en impro j'pète la forme C'est pour mes gars de Grünt Bref, on est al, poto, nan y'a pas de feuille Mais y'a à fumer quand même Bouge tes fesses comme Shaki-Shakira C'est pour mes gars une fois Diabe Diabira