S.Pri Noir - Highlander lyrics

Published

0 537 0

S.Pri Noir - Highlander lyrics

Ok ok, toi t'es mort hier Le métal fait sonner les portillons Suis pas ma danse, elle est mortuaire J'suis dans transit aéroportuaire J'suis dans voiture avec portugaise Rebeu, hindou et jamaïcaine On trafique la dope, ils trafiquent les vues Même t'es seul en attaque, on t'fait pas la pa**e Quand on quitte le club, renoi, tout est bu Si on shoote, le gardien n'arrête pas la balle Ok ok ok ok Elle veut pa**er la nuit, je suis ok Elle veut rester la vie, je dis no no no Vingt-mille en cash, je dis ouais ouais ouais Est-ce que je m'attache ? Baby, no no no Résine de hasch, papy ouais ouais ouais Gros j'ai la dalle comme les kosovars J'leur inspire la peur comme les soviétiques Leur carrière de merde est hypothétique On s'emploie uniquement pour décrocher l'titre Et j'suis toujours un noir qui rencontre un noir Tu peux nous jeter l'œil, jeter tous les sorts On s'en remet à Dieu, on prie tous les soirs On a mis nos pieds presque dans tous les ports Les balles de kalash' traversent tous les corps Paris est en feu, Paris démuni Le soleil ne brille plus pourtant c'est midi Faire le million d'euros, c'est c'qu'on s'était dit Faire le million d'euros, c'est c'qu'on s'était dit Mon Dieu, qu'est-ce qu'on ferait pas pour le papier ? Sous l'teddy, j'ai caché l'couteau papillon Tout est noir, tête de mort sur le pavillon Dans mon cerveau, tout est black Siete cinco sur les plaques Mon âme dans la kitchen Le Diable la cuisine comme du crack Ma souffrance vient du ghetto Mes tourments viennent du ghetto Qui pour nous menacer ? Sur l'trône on est a**is Dans mon cerveau, tout est black Siete cinco sur les plaques Mon âme dans la kitchen Le Diable la cuisine comme du crack Ma souffrance vient du ghetto Mes tourments viennent du ghetto Qui pour nous menacer ? Sur l'trône on est a**is Un client à l'autre bout du téléphone me demande à quelle heure le produit vient Négro pour un gramme ils en font des tonnes, à croire qu'c'est des revendeurs boliviens J'ai perdu ma mère et j'ai mal au cœur, j'ai porté ma croix comme un templier Détermination, gros c'est mon moteur, à part Dieu personne peut me faire plier Et j'oublierai jamais toutes les colonies, le mal que la France a fait à l'Afrique Mon père j'suis garant de ses économies, quitte à avoir du sang sur mon tablier Et j'ai bien plus d'ennemis que j'ai d'alliés J'veux pas mourir dans l'avion comme Aaliyah J'ai des potes qui suivent la Thora ou la Bible Et d'autres qui suivent les règles de la charia En bas de ma tour, on est tous ensemble On s'en bat les reins de tes préjugés Et si un de nous saigne, on est tous en sang Chez moi, quatre mecs sur dix ont été jugés Mais, crois-moi, mon pote on n'est pas fiers On regrette le pa**é comme la Bavière Le Code Pénal on l'brûle sur les gravillons On défie même les lois de la gravité Mon cœur est en feu, sors les canadairs Ils ont violé mon peuple jusqu'à Pointe-à-Pitre J'veux pas dire à mon fils : "T'auras pas ta paire" J'veux pas dire à ma fille : "Papa n'a pas d'fric" Nous taffons, nous taffons, nous taffons La rage qui nous porte vient des bas-fonds On roule dans la ville, musique à fond Le sol de leur chiotte c'est nos plafonds Ramène le meilleur d'tes poulains en feat Un faux pas d'sa part, j'lui éclate sa mère Négro c'est réel quand on parle en fric J'suis parti en boîte, j'ai pris quatre salaires Et j'en reviens pas putain maman Maintenant t'es plus là pour partager Et comme dirait mon ami de Marseille Le con de tes morts, puta madre Dans mon cerveau, tout est black Siete cinco sur les plaques Mon âme dans la kitchen Le Diable la cuisine comme du crack Ma souffrance vient du ghetto Mes tourments viennent du ghetto Qui pour nous menacer ? Sur l'trône on est a**is Dans mon cerveau, tout est black Siete cinco sur les plaques Mon âme dans la kitchen Le Diable la cuisine comme du crack Ma souffrance vient du ghetto Mes tourments viennent du ghetto Qui pour nous menacer ? Sur l'trône on est a**is