R.E.D.K - #peur lyrics

Published

0 526 0

R.E.D.K - #peur lyrics

[Couplet 1] Je pense que ce soir l'instru va morfler, dites à Morphée que je ne veux pas de l'étreinte Vu que la bombe n'est pas désamorcée je vous fais part de mes craintes Obscure est la gamberge, en veux-tu la preuve ? Le ciel de ma réflexion est a**ombri par des pensées nuageuses J'ai peur de leur corruption La malhonnêteté de nos élus fait la une dans mon journal d'intimes convictions J'ai tourné, tourné les pages afin de le trouver dans les gros titres Et n'ai pu trouver le respect qu'à la rubrique nécrologique Negro évite, je n'admets pas qu'on me mette dans la case du rap conscient Si j'étais si conscient que ça, je n'en ferais pas, non Je ne le dis pas pour faire beau ni pour m'attirer tout un tas de crimes Et les punchlines qui percutent mon cerveau t'effleurent même pas l'esprit Dès le départ y a le vice et la ruse, y a un bête d'écart entre le dîn et la rue Je ne peux pas croire qu'ils ont visé la thune, oui j'ai peur de le voir Ils me privent de la vue, ils me disent que j'abuse, je le dis, je l'a**ume Ils m'ont dit "tord le cou aux idées reçues", mortel, j'avais prévu de leur briser la nuque Mais j'ai peur de la coke ait chopé les petits, les adultes Avalanche de coke pour tous tes potes, ça sort les skis et la luge Pas d'abandon j'suis déterminé, arrête tes songes Y a bien que si la vaisselle est terminée que je jette l'éponge [Couplet 2] Une question me taraude au fond de mon âme Que font les pseudo durs à cuire lorsque ça chauffe ? Ils fondent en larmes Peur des mythos, je les détecte en moins d'un quart de seconde Tu l'acceptes, quand je vise la tête c'est pour que les masques tombent Peur de moi quand elle me voit de loin, la main dans la poche arrière Je cherche des centimes elle part en flip, elle change son sac de main Enfin bref, ouais J'oublie pas que l'esclavage a frappé le peuple noir de plein fouet En période d'accalmie, j'ai peur que ma colère ne vienne tenter un putsch Pour représider mon état d'esprit Ma pire phobie, qu'un être cher se fa**e agresser Que ses larmes viennent arroser mon grain d'folie Et peur que nos zones deviennent inhabitables, qu'on ne voie que la flicaille Que la haine ne se régénère et qu'on ne la vénère et que ça dégénère entre les djellabas, les croix, les kippas Qu'un flic ne fait du zèle ne vienne vérifier Qu'un poulet qui se sent pousser des ailes se prenne pour Denzel dans Training Day Si le mode réflexion est annulé On pourrait te faire voir les étoiles les jours où on est mal lunés Que le rouge sang sur le drapeau blanc déteigne et qu'un facho m'allume Que ma vie s'éteigne