R.E.D.K - Au royaume de mes pensées lyrics

Published

0 716 0

R.E.D.K - Au royaume de mes pensées lyrics

[Couplet 1: R.E.D.K.] J'suis sorti de mon cocon, mec, histoire de prendre de l'avance J'suis venu transformer un flocon d'neige en avalanche Une philosophie cartésienne, avec un talent durable C'est R.E.D.Carpe Diem, ou le canon sur la tempe du rap Rap sanglant, j'ramène du neuf, man J'ai décidé d'rapper sans gants, pour qu't'apprécies mieux les punchlines Parler de Dîn plutôt que parler de dope Car les trains de la perdition circulent sur les rails de coke Affamé, je n'peux me contenter des miettes Vu qu'j'ai la dalle, les MC ne sont pas dans leur a**iette Quoi qu'il arrive, ils avaleront mes phases cul-sec J'manie la rime et prépare le R.E.D.Ca**e-du-siècle Dans ce game, faut pas qu'mon rap tapine J'ai l'impression qu'ils veulent ma place, cousin, j'ai comme la rage d'un bagdadi Trop d'erreurs et trop de divisions J'vois pas de beauté dans le mal : il n'existe pas de péché mignon [Refrain: Kayna Samet] J'perds pas la foi, et je viens plaider ma cause Parti d'en bas, il faut bien sauver sa peau Sauver sa peau, se courber le dos, triste royaume [Couplet 2: R.E.D.K.] Et souvent je regarde mon âge, l'ami Trente balais : j'crois qu'j'en ai a**ez pour faire un peu de ménage dans ma vie Diminuer mon amour envers le rap Peu à peu l'éliminer, pour le consacrer à la perle rare Mais bon, combien de ruses ? Combien d'astuces ? Combien de coups de foudre où, après coup, le courant ne pa**e plus ? Combien de cas honteux ? Combien ont déclaré leur flamme à leur femme, et puis : *fffff* n'ont pas fait long feu ? Combien de pères précoces ? J'veux pas qu'une merde de l'époque devienne la mère de mes gosses Il est dit qu'elles sont adoratrices de linge Que si l'argent poussait sur des arbres, certaines d'entre elles épouseraient des singes Des macaques démagos, des cravates, des stards-co Des arnaques, tels Carla et Sarko Après tout ça, je me dois de rajouter "Qui prend mes textes au pied de la lettre, forcément s'fera shooter" Souvent la vie est trash À l'heure où j'fais ce couplet, à côté, une femme met fin à ses jours du 8ème étage Crois pas qu'j'écris ces phases pour t'émouvoir Faut pas m'en vouloir, si le panorama est triste et crade Pour mille et une raisons, les parents se résignent À voir leurs gosses quitter la 'son, pour le réseau, refourguer la résine Moi tu n'me verras jamais jouer les riches Ça serait quasiment drôle, un peu comme si Quasimodo jouait les Hitch L'omertà est devenue la loi des halls Et bizarrement, seules les balances ne connaissent pas le poids des mots Mes rimes sont des bastos causant des dégâts rarissimes En studio, les ingés-son sont des experts en balistique [Refrain x2: Kayna Samet] [Outro : R.E.D.K.] Bienvenue dans la gamberge d'un homme averti Qui slalome entre les permissions, les interdits Le savoir est prédateur et l'ignorance une proie Au Royaume de mes pensées seul le Dîn est roi