LYRICS.AZ APPLICATION

Download from Apple Store
Download from Google Play

Nark - Matos lyrics

[Verse 1: Nark]

Je prépare la mixture et je la jette dans un collage
Une session rap commence toujours par un putain d'décollage
Je fume les mauvaises herbes depuis le collège
Et j'ai toujours rouler un peu plus droit que les collègues
Jeunes et embrumés, fallait ça pour qu'on déconnecte
A trop s'embrouiller mec, on fumer pour déconner
Des gros cônes et, on s'envoyait sur la comète
Résine ou locale, cette odeur que tu reconnais
Faire du son, et des textes hydroponiques
Des artistes atteins, de fumette chronique
Effriter le rap, partir loin pour t'étonner
Dans ce monde, chacun son avion pour décoller
Je fais de ma rime un exercice de style
L'inspiration dans l'spliff, les doigts collés au stylo
Je plane l'esprit libre dans des vapeurs hostiles
C'est ouf comme le monde est beau vu de si haut

[Verse 2: Nark]

Puis la fumée t'emmène, et les pensées s'emmêlent
J'étais beaucoup trop jeune pour voir venir les emmerdes
ça va vite et c'est trop tard quand le juge s'en mêle
Tu apprends comment la justice nique sa mère
Alors tu fumes, et tu écris pour exister quand même
Tu zones et tu craches des lyrics amères
Tu grandis dans l'petits délits tout en rêvant de briller
[Lyrics from: https:/lyrics.az/nark/-/matos.html]
Devenir soldat de rue et faire une belle carrière
Mais le shit te ralentit, t'avance le cerveau griller
T'apprend que dans la vie, y a pas de marche arrière
Une histoire de drogue devient une histoire de billet
Alors tu fumes et tu écris des rimes pour oublier
Tout les jours plier, à fumer, ton destin à la dérive
T'as à peine vingt ans que t'as déjà des rides
Pour reprendre les reines il faut qu'arrêtes les risques
Pour réaliser tes rêves, il faut que t'atterrisse

[Verse 3: Nark]

Ce soir je prend ma feuille, mon stylo et mon joint
Et j'écris des rimes, et la musique me rejoint
La fumée m'emmène, et je pars à la dérive
Mes pensées s'emmêlent, mais je refuse d'atterrir
Trop souvent j'ai besoin, d'arrêter d'penser
Alors je roule un joint et je lance le séquenceur
Le cerveau rythmé par des sons cadencés
Tout ces mots dans ma tête qui ne pensent qu'à danser
Des lyrics insensés, et des rimes dans tout les sens
La fumée et le rap, absorbés par tout mes sens
Noyé dans mes pensées, fumeur dés la naissance
Je roule sur le tempo, avec ou sans essence
Je cavale sur le son, en montée ou en descente
THC dans le sang, de janvier à décembre
Alors je chante, faut surtout pas qu'ça change
Ce parfum que tu sent, cette douce odeur de chanvre

Correct these Lyrics