La Mal Coiffée - Los podaires lyrics

Published

0 2958 0

La Mal Coiffée - Los podaires lyrics

Fa bèl temps qu'ai atacat aqueste reng de bon matin e poda que podaràs ne'n vesi pas jamai la fin. Del camin fins a la rasa soi pas arribat viech d'ase, E pr'aquò nos cal anar m'en soi enanat podar ! Ai podat l'amor tranquila en pensant al vin que fasiam venir Lo pintaràn a la vila sens pensar qu'aicí nos fa tresfosir ! La manrèga que pren l'aire los dets gaireben torrats, Cers o marin quora bufa sabi pas ont me virar. Me manca pas qu'un gavèl per me venir foëtar la gauta, E pr'aquò, nos cal anar m'en soi enanat podar ! Amb lo freg que me desvària soi romput cal acabar. Lo nas bufa tan va la mèca finissi pas de tremolar. Creses que la vida es dura ambe tota aquela frescura, E pr'aquò nos cal anar m'en soi enanat podar ! — Les tailleurs de vigne Collectée par Laurent Cavalié dans la Montagne Noire. Il y a longtemps que j'ai attaqué ce rang de bon matin et taille que tailleras je n'en vois jamais la fin. Du chemin jusqu'au fossé je ne suis pas- arrivé vit d'âne, Et pourtant nous devons y aller je suis allé tailler ! J'ai taillé l'amour tranquille en pensant au vin qu'on produit Ils le boiront à la ville sans penser qu 'ici il nous fait frémir ! Le manteau qui prend l'air les doigts presque gelés, Cers ou marin quand il souffle je ne sais plus où me tourner. Il ne manque plus qu'un sarment pour me fouetter la joue, Et pourtant nous devons y aller je suis allé tailler ! Avec le froid qui me rend fou je suis crevé il faut terminer. Mon nez souffle, j'ai la goutte au nez je ne cesse de trembler. Crois-moi la vie est dure avec ce froid, Et pourtant nous devons y aller je suis allé tailler ! Avec la souche sur l'épaule à la nuit je rentre souper. Si je n 'ai pas de braise de chêne la souche le remplacera. Crois-moi la vie est dure avec ce froid, Et pourtant nous devons y aller je suis allé tailler !