La Gale - Pa**e Ton Chemin, Fais Ta vie lyrics

Published

0 232 0

La Gale - Pa**e Ton Chemin, Fais Ta vie lyrics

[Intro ] (...) Y a longtemps que vous attendiez ça, hein? Eh ben ça y est! Comme ça vous pourrez causer et égayez vos soirées d'hiver J'suis dans une spirale sans fin, je déteste me lever le matin La même sale gueule à toutes les heures, ça en devient malsain Mes insomnies prennent toute la place, mes putains de crises d'angoisse J'trouve même plus la force de me plaindre tellement ça me la**e A force de tourner en rond je cherche l'apaisement dans un trou sans fond Médecine douce ou dure, il y a zéro solution L'insouciance fut trop courte et puis j'ai mal au crâne Une lame dans la gorge, des brides de souvenirs diaphanes Au confinement des ombres du manque infinitif Se pavanent en grand nombre les pannes de l'affectif Marcher seule face au vent, ne pas se retourner Cracher sur le tourment, finir par se relever Comme la pierre je m'range du côté d'la falaise Et au détour du comptoir, pas là pour t'mettre à l'aise Que veut dire la noirceur et les ténèbres de ces eaux de braises ? Qu'ainsi est faite la torpeur au point mort de son antithèse [Refrain] (x2) On crèvera avant d'être vieux vous le savez qu'on mène ici On sert à rien et c'est tant mieux, pa**e ton chemin fais ta vie Chez nous les tiep font trois secondes avant de sombrer dans l'oubli On a la mémoire sélective, pa**e ton chemin fais ta vie Tu te demandes pourquoi je m'sens toujours sur la brèche C'est qu'à force de trop d'émois le cœur ca**e et puis s'a**èche Des années que je me démène, j'me force à sourire quand même Loin d'un quelconque réconfort, j'en fais pas tout un problème Ma gueule blême, en guise de réflecteur Et des disquettes sorties du congélateur J'essaie de garder cap, plus d'une corde à mon arc J'évite que mon moral se sape mais à force les années t'marquent A force de coup de bâton, d'empoisonnement à la source La cible se confond dans l'enchainement de la course Tracer ma route j'suis faite pour ça, désolée si ça te vexe La solitude me dérange pas, j'évite les faux sourires annexes J'tise au bar, ouais ça m'arrive Si tu m'vois en pleine dérive, m'adresse pas la parole T'étonne pas si je suis agressive J'ai un KO dans la gueule j'manque de temps laisse moi seule J'ai trop de trucs à faire pour leur offrir ce qu'ils veulent Je vous interdis de tutoyer mon homme de bar J'vous ai d'jà dit qu'vous n'étiez pas de la même famille [Refrain] (x2) J'vis dans une nuit sans phare j'déteste m'endormir le soir Les mêmes sales gueules à tous les rades, ça en devient dérisoire Mes paranos prennent toute la place, mes putains de crises d'angoisse Il y a des têtes de nœuds pour me le rappeler à chaque fois que je me déplace J'ai tué l'espoir d'avoir un jour un peu d'air Abonnée aux embrouilles de connards qu'en ont fait leur carrière Une poignée de cons à décevoir, ils s'en remettront J'ai pas le sentiment d'avoir trahi ma trajectoire ni mon son Il n'y a pas de précarité choisie, si ce n'est celle de l'esprit Que je tente de calmer trop souvent au gré de mon taux d'alcoolémie S'il y'a qu'une route je préfère les ronces aux chemins tout tracés J'béger l'official underground, vos hipsters, vos ta**epé Autant dire que je vous emmerde, votre médiocrité me la**e A vous porteurs de bannières, à vous porteuses de stra**es J'me branle d'emprunter le chemin de la victoire J'rentrerai pas à ta bête de teuf', j'préfère rester au comptoir [Refrain] (x2)