I.N.C.H. - Ensanglanté lyrics

Published

0 231 0

I.N.C.H. - Ensanglanté lyrics

[Absolut street couplet 1] Chuis pas dans l'a priori, ce que je te raconte est certifié J'approche le mic immortifié, il sait qu'il ne va pas se faire duper J'rap avec ma tête entre autres, et pour marquer je me sert du pied J'ai la dalle comme un dealer qui vent de la terre pour se faire du blé Dès que j'met la musique en fond, elle arrive pas à me perturber Elle et moi c'est comme un couple qui connait pas la grève du s**e J'veux perdurer dans ce biz, moi et ma team de machine à rimes On est imprévisible comme si tout ce que t'imagine arrive Bim ! dans ta tronche, on a d'la frappe dans les bronches, un paquet d'vice dans la poche car les regard t'en [???] Vivre quand il le faut, mais la plupart du temps on se presse pas Marqué par des [???], qui foncent quand on stresse moins Ma gueule est amochée, car depuis ce matin j'ai fumé 7 joints Depuis que j'ai commencé je me dis toujours j'arrêterais tel mois [Absolut street couplet 2] Chuis sure que ta reconnu 2/3 voix, sur cette douce mélodie Donc j'vais tenter d'rester audible, moi j'me remet d'une année maudite J'allais vous dire que j'ai les mots qu'il fallait L'impact de mes 5 phalanges monte la barre à chaque challenge T'inquiète on s'arrange si ya un frère qui s'arrête J'respecte plus qu'deux seules femmes, pas la reine Elisabeth J'm'en bah les couilles moi que les angles s'arrondissent Ouai on sort un disque surement pas loin de ton arrondissement Entre parenthèse, Les mômes sont dure normale que les parents prient J'ai rappé dans trop d'soirée de merde et salles pas remplies C'est pas le [???] de [???] dans le ventil d'la voiture T'as rien vendu, cesse de nous raconter tes mésaventures Aux alentours dur de percer, normal ça refoule Çà crame, ça rend flou, une fois par semaine ça tape le [foot ?] J'en peux plus d'la télé, d'l'Amérique, d'l'holocauste Swift, Hugo boss, on bicravera le son même par Chronopost [Swift guad] Le rap français est dead, j'peux pas kiffer le son qu'tu fais Chuis au fond du game, j'aimerais quitter ce long tunnel C'est pas du son pour les ados ni pour des blondes pucelles Pendant qu'ils font du zèle j'ai préparé tes pompes funèbres C'est mon fardeau Mais t'inquiète pas, d'la bonne j't'apporte Chuis la depuis trop longtemps, si tu m'croit pas, carbone 14 I N C H est au contrôle pour que la prod t'a**omme J'met du lactose dans ta ke-co, ça t'fais d'l'apporte calcium [Refrain x2] Absolut street, Hugo boss, Swift de-gua en raille Du son qu'est bien vi-ser, qui sort tout droit de nos entrailles Du son tellement pointu que j'pourrais même écrire en braille À chaque victime sur mon micro, j'ai fais une ptite entaille [Absolut street couplet 3] J'vis au feeling, lorsque j'cise et m'bute au [???] Crois plus leurs films, rêve à crédit, pub Cofidis Plus d'pauses, fini d'rire, on veut qu'les vinyles grillent Qu'les micros crames, qu'les crom crachent, qu'les civils crient Jeune sous-monté tandit qu'les flics font des descentes Lendemain décevant Bouge pas de janvier, décembre Contait s'vendre, impossible le [???] est caustique, j'peaufine et m'obstine quand j'gratte sur des post it Grosse [???] pour que ma voix porte toujours en rapport Trop de rimeurs à bord donc c'est le ras-le-bol que l'on élabore Et l'âge d'or J'l'ai dans mon cœur et dans ma plume Repars dans ma brume laisse mon [???] te dire à plus [Absolut street couplet 4] Des fois chuis tellement loin q'j'aurais pu être un cosmonaute Sans grosse money, tu veux me retenir, il va te falloir des grosses menottes Trop d'images qui croisent mon œil gauche, celui de droite vous emmerde Bourré je prends de la bouteille, il faut qu'la pa**e vous emmène Moi je veux voir tout s'embraser, et que ça se fa**e à la loyale Parce qu'à trop vouloir bra**er, Des fois ça se termine en noyade Pour partir en voyage, ya eux qui pèsent, ceux qui avalent [néro ?] Yen a qui reviennent jamais, comme au pays du cavaliero Aujourd'hui ça peut partir partout et à n'importe qu'elle heure Le temps qui pa**e nous sépare tous un peu comme des intercalaire Ailleurs c'était toi ou meurs, sous contrôle tout se qui se laisse dire Ici n'fais pas un doigt au maire, ou tu risquerais de lui faire plaisir [Hugo TSR] Çà part en vrille, départ en I, J'arrête le rap si ça m'rend cleen Chuis somnambule, un pied dans l'autobus et l'autre reste à [???] Pourtant j'voudrais des gosses Mais faut du flouz t'as vu l'prix d'une poussette C'est mort chuis comme Milhouse, toujours les yeux derrière des culs d'bouteilles J'trouve tout rasoir, chez INCH c'est la rue [???], j'ai d'quoi boire, et des mauvais souvenir dès qu'tousse 3 fois Reconnu à la voix, on vient pour foutre la foire La nuit j'longe le périf avec des sons qu'on est dix à avoir Inquiétant, mal de foie, matte le square, là je squatte La réussite, tu m'parles de quoi ? J'fonce dans les murs comme une balle de squash Du son bien vi'ser, pas des lyrics de bonne sœur Tu pourras dire qu'ya trop d'com, les autres diront qu'ya trop d'sub [refrain x2] Absolut street, Hugo boss, Swift de-gua en raille Du son qu'est bien vi-ser, qui sort tout droit de nos entrailles Du son tellement pointu que j'pourrais même écrire en braille À chaque victime sur mon micro, j'ai fais une ptite entaille