Hakan - Tintin au Congo lyrics

Published

0 231 0

Hakan - Tintin au Congo lyrics

[Intro : Hakan le Grand] J'viens gifler l'ancienne école Yep ! Enlève ton béret Kangol T'es qu'un rama**is d'clichés #TintinauCongo [Couplet 1 : Lucio Bukowski] J'viens monter la foule en l'air façon Jimi H sous LSD Pèterai l'mic en fin d'concert : pourquoi le tester ? Mon crew est bordélique : logique si le videur tremble Comme Fidel Castro j'viendrai faire des scènes de 8h30 Allonge le cachet, le train, l'hôtel, et je pine leurs tempes Leader quand ton public est puceau comme Peter Pan J'viens plier les bandes de tout l'pays même à l'autotuner Pelo on débarque avec des tubes torchés en moins d'une heure On percera pas, on reste cools, c'n'est qu'une demi-trempe Sauf que notre musique sera réécoutée en 2030 Pour tuer l'match j'ai jamais eu besoin de deux mi-temps Les rappeurs sont plus maniérés que deux mille tantes Allez ta gueule, t'es qu'un mytho sous un polo faux Vas-y mollo gros j'ai du flow dans mon moloko Vois rouge comme un holocauste Laisse les wacks en monochrome Molotof : j'ai l'feu et l'essence comme un Vatos Loco J'rappe depuis 15 ans donc rien à foutre des têtes de nerd Mes rimes viennent de loin comme un shoot de Larry Bird C'est plus des tartes que tu prends mais un vrai festin Comme un candidat d'Secret Story : t'as pas d'destin Qui t'parle de rap ? Qui t'parle de mouvement ? J'fais dans l'architecture sonore appelle-moi monument Un projet tous les deux mois voici ma vitesse de croisière Instable comme un poids mi-lourd bourré après trois bières Ferme ta gueule comme un gros caïd au comico T'es qu'un con sans talent qui aurait acheté un beau micro Un gros mytho qui confond charisme et casquette colorée Prenant pour du flow c'que les psys appellent la logorrhée [Couplet 2 : Eddie Woogie] Apprend à respecter les fous. J'vais t'péter les g'nous, les dents Les couilles étant donné qu'j'te coupe si t'espères faire de nous des glands J'ai tout le temps pour une revanche, ravi J'peux être ton pire ennemi j'ai le tempérament revêche T'as peur d'aimer, t'es périmé, moi j'revis chaque bon moment Comme reblochon et Jack avec les parents j'm'échappe « Bonjour madame, bon sang vous avez rajeunie » Et puis j'ris jaune, manqu'rait plus qu'j'rêve en chinois Les langues de pute sont déchaînée, un 32 m'sures pour les gêner Et si ça bute ça vient d'chez nous, Dico Anton et Luciano Nan nan l'Bukowski Lucio Nenette, place à bord T'as cru qu'ta zik elle était bien, c'est l'effet placebo Dans ta tête ça va pas très vite, tes potes t'appellent Usain Bolt T'es bête même bien avant qu'tu ponces une batte T'as cru qu'ça pète sa mère quand tu pillaves espèce de néo beauf T'es juste vulgaire comme une pute des sous-bois qui pisse debout Flow maléfique et dansant mal au foi t'es dans l'son Oh j'vois qu'ça part en couille comme quand tu kiffes ta belle soeur Parlons peu mais parlons bien, arnaquons les arnaqueurs Et si tu braques oublie pas dans l'tiroir ton costume d'Arlequin Depuis tout p'tit on m'a appris à faire la queue, à faire la dinde Hé quand t'as l'talent tu t'fous d'la file indienne Espèce de phénomène, tu comptes le bonheur en pouniettes T'attends impatiemment qu'ta meuf se r'fa**e les nénés J'crois qu'j'ai infiniment mieux, j'ai capté la félonie Donc quand t'as un truc à faire, fais-le now-now J'ai des idées extrêmistes sans être un fan d'Adolf Partir à Philadelphie avec une femme d'Atol Les opticiens et puis cracher sur ses lunettes, être aux p'tits soins Lui dire je t'aime en lui tendant du sopalin [Couplet 3 : Anton Serra] C'est du Serra Lucio et pas ton peura pérave Ça nique ta mère mucho d'ailleurs j'l'ai vue à Perrache Je sais qu't'as pris un coup d'chaud, 32 mesures ça détend Car un peu comme le petit Grégory on est dans les temps Wesh, wesh, boloss... t'es aussi plat qu'le télé-encéphalogramme d'une chti à Mykonos C'est barbe rousse et barbe blanche, carton rouge et carte blanche Sur un putain d'son d'Oster tampon rouge et perte blanche Pff... ton verre d'Bordeaux a besoin d'un bol d'eau Tu manques d'éducation regarde le fils de Françoise Dolto Rathayou rathayou lélé On a trouvé la nouvelle star Julien Doré au yukulele Mais pourquoi tu t'obstines : indécrottable Ton crew est comme celui de Sting car y m'fait trop rap'ler aux flics Tu joues l'gangsta élevé au Queens, c'est improbable Comme manger un Royal Cheese avec José Bové au Quick Tu valses entre deux mondes tu t'apparentes à Manuel Ta p'tite nature est dev'nue morte comme la chatte d'Emmanuelle Pour qu'tu comprennes faut l'manuel, surtout sous Navigator T'es trop cliché comme un survêt' pin'sé d'un alligator Tu oses tailler Akhenaton, trou d'balle C'est pas une référence mais même Akinator te trouve pas (Hahahaha) J'ai boycotté ta tête à vie Le trésor public doit être ravi : tes textes sont imposables (hahahaha) On sabre pas qu'la veuve Cliquot T'es un peu l'excisée qui souhaite avoir un neuf clito Rappeur c'est tout un métier, ça trame des tissus d'mytho Comme Gepetto y connaissent bien les ficelles du métier Vriller l'cerveau à un indé Accrochez-vous ça sert à rien comme dire « adieu » à un athée Luch S E deux R A « Put Your Hands Up In The Air » Ton rap est trop ringard et démodé comme la fame d'hier [Couplet 4 : Hakan le Grand] Tu fais moins le subalterne depuis que t'as plus d'label Crachais dans la soupe et dégustais juste après L'un dans l'autre ça donne des poupées russes.... tapettes Et maintenant tu voudrais monopoliser rue de la paix Retourne répondre à leurs attentes, suce ta mère J'veux bien être le chef de ces pigeons si ils sont plus d'1 million disons Nous on brille dans l'ombre à 4, forme un nombril T'as compris ? Suivi d'un gros pas de danse J'ai trop d'avance ou du retard par rapport à qui, à quoi Il me compare au state rappeur du Nicaragua Petite pute t'étais le boss de ton équipe qui repart à poil J'ai su resté pudique, ai-je surestimé le public ? J'fais mieux avec rien que eux avec 2000 E J'suis pas Zeus ni un demi-dieu, juste le deuz Allez viens fais pas ta gueule, fais mieux, essaie que j'm'améliore Que serait le monde s'il était rempli de Molière Il faut de tout pour faire le rap mais si t'existais pas comment j'saurai que j'suis bon mec Te l'a raconte élitiste inaccessible Dans les loges c'est l'hot d'or Maintenant pa**e par d'autres portes Que le commun des mortels ignorent Désormais plus rien n'est ignoble, l'oseille t'as rendu mignon Fais rêver les opiniâtres Les petites idiotes sans opinion Tu l'as faites en mode vol d'oiseau, val d'Isère, old el paso Mais rien ne décolle...