LYRICS.AZ APPLICATION

Download from Apple Store
Download from Google Play

Diden - Ma Jeunesse lyrics

[Couplet 1]
Tout commence à ma naissance, né un été quatre-vingt-huit
À c'qu'il paraît à cette époque c'était cosmopolite
On s'aimait tous, partageant même la barquette de frites
Mais aujourd'hui ça te poucave pour une plaquette de shit
Où est passée ma plus belle époque ?
Où ça jouait aux cartes entre les blocks
Rien qu'd'y penser, j'en ai les larmes aux yeux
Faire demi-tour ou marche arrière me rendrait plus heureux
J'me souviens de ces moments passés
Dans l'quartier on était renfermés
On manquait d'rien, avec le peu qu'est-c'qu'on s'éclatait
Une poignée d'billes, quelques potes on était XXX
Pas d'shit ni d'coke on faisait les quatre cent coups
En sortant d'l'école, on sonnait aux portes on s'échappait
On aimait la déconne, mais sans abuser
Adolescents respectueux XXX
Et j'remercie père et mère pour leurs coups d'ceinture

[Refrain] (x2)
On s'aimait tous, vivait à l'aise comme des frères et des couz'
La main sur le cœur aucune histoire de flouze
C'était ma jeunesse quand j'y repense j'ai le blues
J'ai le blu-blu-blues

[Couplet 2]
Jour après jour le temps passe, et tout change
Dans la cour chacun speede après sa chance
Premier amour, premier rendez-vous
On s'fait la cour quitte à en devenir fou
Les années collège, resteront les plus belles
Et mes premiers collègues resteront les plus fidèles
Spécialement dédicacé à XXX et mon poto Ishem
J'oublierai pas tous ces moments passés en sixième
Ni la hagra qu'on a fait à madame XXX
[Lyrics from: https:/lyrics.az/diden/no-limit/ma-jeunesse.html]
Ni la halla qu'on a fait semaine après semaine
C'est vrai qu'j'ai abusé sur les retards
Mais hamdullah y'avait madame XXX
Alalala, c'était la bonne époque
Où il existait encore vraiment des potes
Où le respect était donné aux vrais compatriotes
Où les matchs de foot étaient notre plus grosse drogue

[Refrain] (x2)

[Couplet 3]
Juillet 2004, j'avoue qu'ton départ me fut difficile
Direction Sénégal ta nouvelle terre d'exil
Amis jusqu'à la mort, c'est c'qu'on s'était dit
Et j'ai tenu ma parole jusqu'à aujourd'hui
Des fois, j'me remémore les moments qu'on a passés ici
Dja, tu t'rappelles de Mac Do' et des vacances au ski ?
Trop de souvenirs, et des barres de rire
Qui me font sourire, bref
Saches que tu resteras mon frangin
Même si beaucoup se lâchent la main
Car la jalousie fait prendre d'autres chemins
Il suffit qu'tu sois un peu en place
Puis là ils t'critiquent
Ça les dérange de voir ta réussite
C'est leur premier échec
Et c'est pour ça qu'ils puent la défaite
Y'a plus de vrai même dans le paraître
Que des homme-lettes qu'aiment trop la sucette

[Refrain] (x2)

[Outro]
- Mais Diden, pourquoi c'est plus comme avant ?
- Parc'que les gens ils changent avec le temps mimi

Correct these Lyrics