Song Lyrics &
Soundtracks from A to Z

Published by Admin

010


[Intro] LTF LDA9Q volume 2 L.U [Couplet 1] Piégés par nos tentations, on a abuse, on a peur de nous Maman ce soir, désolé, j'serai encore pas là pour dîner Faut m'pardonner mais dehors l'vice m'appelle Il anime la terre, le monde entier L'Homme ne sait plus s'contenter Qui s'rappelle quand on était sains ? On s'délectait d'rien, on s'disait : "La vie sera belle" Mais on pensait pas qu'en grandissant vite Où la misère s'dandine en ville On comprendrait qu'les Hommes c'est des chiens, qu'chacun a pris sa pelle Pour faire son trou veut creuser l'tien Moi pour creuser l'mien j'ai que mes mains et les sons que j'fais bien J'suis accro, c'est à cause de la mort si j'm'arrête Mais d'abord j'veux vivre avec T'façon nique sa mère si ça merde Tant qu'je reste loin des types jaloux, des gens qui m'envient Que j'garde d'la force pour ma famille qui chaque jour s'agrandit en vie Mais je l'sais bien, faut jamais s'dire que c'est simple Le destin parfois est cruel, le bonheur met que des feintes La chance, on l'a jamais vue, elle traîne pas là, peur de s'faire violer Car les p'tits viennent te faire voler pour des billets bleus, verts, violets J'veux les miens mais je n'fais rien 'vec tous mes rabzas, tous mes babtous, tous mes noirs Tu pourras toujours les voir, à place XXX tous les soirs Vers XXX ville Mais bref j'veux les thunes vite Ton sac fait plus vide, j'ai qu'une vie Et beaucoup d'déboires Survet Milan rouge et noir, ça roule des sbars à court d'espoir [Refrain] Ils veulent des rimes, servons-les Léger comme un cerf-volant J'pisse sur vos lois, j'préfère les survoler J'préfère planer Mon frère, ma sœur, voilà j'suis qu'un écervelé d'plus qui espère gagner Ils veulent des rimes, servons-les Mais j'ai comme un cerveau lent J'pisse sur vos lois, j'préfère les survoler J'préfère planer Mais mes frères damnés, on s'envolera d'ici avant nos dernières années [Couplet 2] Déter' comme le Soles du Venezuela On veut notre Rolex, des contacts d'Venise à L.A Mais venons-en à la réalité : j'habite Paris et au début j'connaissais rien Et maint'nant qu'j'connais ses rues, j'comprends qu'on est serrés Elles y trouvent tout c'qui faut pour grandir Les fleurs du mal poussent en ville Aucun n'est serein, hantés par la peur de canner sans rien C'est fou, l'temps file Faut des sous, faut manger, on est tous dans l'vice Changer, on avait pourtant dit qu'on essayerait Mais quand les dettes et les doutes s'empilent J'suis pas du tout tranquille Les haut-placés changent, n'ont jamais changé niet : tous s'en fichent Faut qu'j'décale, faut qu'je bouge, faut qu'je bra**e l'or avant qu'la Faucheuse et sa faux me trouvent Oui, la mort n'attend pas et s'approche à grands pas Gros j'le sais ça, j'dose le trou pour m'leurrer M'dire qu'ça ira, mais l'jour j on aura qu'nos yeux rouges pour pleurer Sans un rond c'est dur où j'serai, sans R.O.B ou XXX Mes négros, mes juifs, mes beurres, mes G's, mes sœurs Avec lesquels j'ris et j'pleure Pour lesquels j'vis et j'meurs Oui Seigneur, faut qu'vous nous accordiez une douce vie Avant qu'la mort vienne nous dire qu'il est l'heure [Refrain] Ils veulent des rimes, servons-les Léger comme un cerf-volant J'pisse sur vos lois, j'préfère les survoler J'préfère planer Mon frère, ma sœur, voilà j'suis qu'un écervelé d'plus qui espère gagner Ils veulent des rimes, servons-les Mais j'ai comme un cerveau lent J'pisse sur vos lois, j'préfère les survoler J'préfère planer Mais mes frères damnés, on s'envolera d'ici avant nos dernières années [Couplet 3] Ici les gens me jugent en un regard pour c'que j'ai, pas pour c'que je suis Donc faut qu'j'double de ffre-chi pour qu'on m'bouffe le bre-chi ? Nan, ils sont fous et le système Du m'as-tu-vu m'a jamais motivé Donne des ous que je fuis, mais Pour l'instant j'fous rien, dans la zone ça erre J'rôde avec mes khos, j'galère J'ressers le verre, j'roule le te-shi, dans le bec le zeb Coupe le sseudi pour le ffe-bi Et comme mes a**ociés, moi aussi, gros j'dois faire des bonnes affaires Il m'faut l'salaire de Benzema, 2 Benz, un monastère Mais l'alcool, la verte, sont d'bonnes amies, au final trop : ça m'perd Oui, l'jaune, la zeb, cognent ma mère dit qu'c'est à cause d'la perte Moi je m'allume pour zapper que la rue c'est chaud La merde colle aux Nike Air comme de la glue On m'a dit : "Faudra être fort et droit, trahis jamais tes amis Ta femme et ta famille, n'oublie jamais ceux que t'as plus" [Refrain] Ils veulent des rimes, servons-les Léger comme un cerf-volant J'pisse sur vos lois, j'préfère les survoler J'préfère planer Mon frère, ma sœur, voilà j'suis qu'un écervelé d'plus qui espère gagner Ils veulent des rimes, servons-les Mais j'ai comme un cerveau lent J'pisse sur vos lois, j'préfère les survoler J'préfère planer Mais mes frères damnés, on s'envolera d'ici avant nos dernières années [Outro] Ils veulent des rimes, servons-les Léger comme un cerf-volant J'pisse sur vos lois, j'préfère les survoler J'préfère planer Mais mes frères damnés, on s'envolera d'ici avant nos dernières années Ouais, avant nos dernières années Mon clan va les faire parler L.U., LTF

You need to sign in for commenting.
No comments yet.