LYRICS.AZ APPLICATION

Download from Apple Store
Download from Google Play

1984 - Artefact lyrics

[Couplet 1]
Sur 64 cases, les pions sont avancés
Les tours défilent et certains sont sacrifiés
Afin de protéger les dames et les rois
Préserver ceux qui font et défont les lois
Les règles des grands maîtres qui nous passent à la trappe
Observe la pendule et le temps qui s'en échappe
Analyser ce monde et ses rouages profonds
Avant que les bergers nous poussent à l'abandon
Lorsque ils exploitent chacune de nos faiblesses
C'est les uns contre les autres que les dirigeants nous dressent
Dans un jeu d'aveugle, nous sommes des gambits
Des pousseurs de bois qui perdront la partie

[Refrain]
Parents are asking me : "Are you feeling fine ?"
Raised me with chess moves
All my friends are asking me : "Are you feeling fine ?"
Checkmate
Get tooken by the Knight

[Couplet 2]
Nous croyons avancer mais nous sommes juste adoubés
C'est dans la fosse aux lions que nous sommes jetés
Nos vies sont des putes sous le regard de geishas
Quand la cadence s'accèlére, nous approchons du trépas
Alors les plus mauvais se tirent dans les pattes
Dominés par le désir de nous voir échec et mat
[Lyrics from: https:/lyrics.az/1984/le-theatre-des-pantins/artefact.html]
Attendre une ouverture pour une liquidation
Une dose d'hypocrisie pour apaiser les tensions
Des actes empoisonnés comme des pièces d'échiquier
Se protéger du clouage des idées arriérées
Le gain n'est jamais assuré quand les secondants
Sont des sournois au comportement méprisant

[Refrain]

[Couplet 3]
Cumul de réfutations, les corrompus ont le trait
Prophylactique, j'ai tendance à me méfier
De leurs bonnes intentions, c'est toujours le meilleur
Qui s'écarte de ma vision, trop de choses qui m'écœurent
Renaissance de la haine dont nous sommes témoins
Les révolutions font partie d'un passé si lointain
Les supplétifs du pouvoir qui ont été roqués
Assermentées sont les polices des sociétés privées
En constantes adversités, 16 noires et blanches
Sans aucun recul, nous scions les branches
Sur lesquelles nous sommes assis
Il paraît que c'est ainsi
Que l'on voit les plus forts dans cette putain d'utopie
Rien ne me rassure quand ils nous assurent
Une tolérance zéro lors de la capture
Nous n'avons pas la clef, pas de case de vie
En échec perpétuel, il n'y aura pas de suite

[Refrain]

Correct these Lyrics