LYRICS.AZ APPLICATION

Download from Apple Store
Download from Google Play

1984 - Archétypes lyrics

[Intro]
A l'époque les romans de Science-Fiction prophétisaient un futur plus civilisé où les terriens seraient de plus en plus intelligents. Mais plus le temps passait, plus la tendance semblait s'inverser pour aboutir à l'abrutissement de notre espèce

[Scratchs]

[Couplet 1]
Elle observe son reflet avec tant de vanité
Annihiler par l'idée d'être belle et bien sapée
Entièrement construite sur la force du paraître
Dans la falsification du plus petit centimètre
Les yeux grand fermés, c'est ainsi qu'elle avance
Son affliction c'est ainsi qu'elle la devance
Devenant envieuse de ceux qu'elle admire
La lourdeur du concret viendra l'anéantir
Elle ne prend jamais la bonne direction
Allant droit dans le mur, la tête dans le guidon
La beauté n'est qu'éphémère, elle y perdra son allure
Impossible d'approfondir, la surface est trop dure

[Refrain]

[Couplet 2]
Lui que rien ne change ne pense qu'à flamber
Occulte la réflexion pour ne pas désespérer
Alors il préfère évoluer dans sa fiction
Espérant éviter cette confrontation
Il a vite choisi de se complaire dans la matrice
A bâti sa vie sur de simples artifices
[Lyrics from: https:/lyrics.az/1984/atrophie/archetypes.html]
Il sait que l'ignorance apporte le bonheur
Oublie que la véritable grandeur est intérieur
Esclave de la mode, toujours bien à sa place
Il se fond dans la masse et respecte les codes
Il faut se conformer, à part ça rien d'important
Il peut exister sans vivre pour autant

[Refrain]

[Couplet 3]
Métro, boulot, dodo, inhibition et plaisir
Tourner en rond sans jamais le saisir
Comprenant uniquement ce que l'on souhaite entendre
Rouler pour sa poire sans de comptes à rendre
Notre mentalité ne m'inspire que le vide
Nous sommes les êtres les plus insipides
Ignorant le plus souvent ceux qui nous ressemblent
Voilà pourquoi si peu de choses nous rassemblent
S'affronter sans détour, sans se jeter la pierre
Comprendre la nuance entre vouloir et faire
C'est à tord et à travers que nous nous méprisons
Entretenons nos faiblesses par la division

[Refrain]

[Scratchs]

[Outro]
Les années s'écoulèrent et le degré de stupidité de l'humanité se mit à atteindre des records inquiétants

Correct these Lyrics