LYRICS.AZ APPLICATION

Download from Apple Store
Download from Google Play

10vers - Enfants perdus lyrics

[Couplet 1 : Lotfi]
El trig wellét tkhawéf, le plus sage wela mahboul
Même les agressions wellaw el youm sans les cagoules
Les pitbuls, sales, b la salive f la mâchoire
Aâla jél le hachiche yokhroj la hache w ysir cauchemar
W el cheytane ycontrolli les esprits w les âmes
Kayen même des femmes à poils qui ouvrent leurs sésames
Tgoulek "elâab bia !", âajél quelques billets
Kif les balles taâ el billard, le baton va te faire oublier
Mais ngoulek el sah : impossible nta tensa
Fel les bars mâa el kharja kayna debza
Aârqa, gu'tila, bagarre hna b'dargua
El mousse yodkhol fel kerche wela yâadi tol l'régueba
Yâaguébha fe la bière hata mokho ma bqache ybéne
Yha**e fi roho bien w howa yetbela âa laâbed
Tfol sghir ça y est ghréq fe la zone
Kima ygoulou les allemands : "Du Hurensohn!"

[Refrain : Flev]
On quitte la patrie pour un avenir meilleur
Parce qu'on pense [peut-être qu'?] c'est plus facile ailleurs
C'était sans savoir combien l'étranger fait peur
Et cette hostilité donne de la rancœur
On quitte sa patrie pour un avenir meilleur
Parce qu'on pense [peut-être qu'?] c'est plus facile ailleurs
C'était sans savoir combien l'étranger fait peur
Et cette hostilité donne de la rancœur

[Couplet 2 : Mamooth]
ورقة ستيلو ريتم ثقيل فات مائة نكيلو
قهوة باردة فقوبلي نكوبي نعسر كوبلي
طابلة كرسي تعمار دخاخين طالعة
Vite fait نسطالي في الدفة ندير خيط فيت
جيهتي جامي طافية بيس يديني خيط للكوميساريا
ثناش تاع الليل صبوحي الوقت سبوعي
سهرة ديال الكيفاح شفت الحطة كيفاه
تشومير محرد Gauloisesنبعج الـ
نكره نطيح بلونطون مقوت ولا مجمع
قليل كي تسرح نحب نريح وحدي باه
عقلي يرتاح سوليتار فالنهار
نيفيتي التكياف
Ordre d'appel وكل ما يطيح الليل النف تقول لحقني
ما تسييش تفهم لا ماكش كابابل
سخن بشيرة في بلاصت لفحم
لفحولة ما تلقاهمش في الحكم الحقرة والظلم
نضن تلقى تروماتيسي وحد لعوام لازملي السم
نشقى il faut

[Refrain : Flev]
On quitte la patrie pour un avenir meilleur
Parce qu'on pense [peut-être qu'?] c'est plus facile ailleurs
C'était sans savoir combien l'étranger fait peur
Et cette hostilité donne de la rancœur
On quitte sa patrie pour un avenir meilleur
[Lyrics from: https:/lyrics.az/10vers/zone-de-transit-2-0/enfants-perdus.html]
Parce qu'on pense [peut-être qu'?] c'est plus facile ailleurs
C'était sans savoir combien l'étranger fait peur
Et cette hostilité donne de la rancœur

[Couplet 3 : Afro Hesse]
Die Bürokraten hab' ich lebendig begraben
Wie häng'ngeblieben, sie haben mich und meine Familie vertrieben
Deutschland, Asylgesetze sollt' man verbieten
Weil das Ganze basiert doch eh nur auf Abschieben, warum lässt ihr uns reinstürmen
Nach Jahren flieh'n, ich könnte schrei'n, denn wir war'n sieben
Nun ist meine Mutter allein mit mein'n klein'n Geschwistern da drüben
Ra**istisch ist es schon, wir hör'n uns nur am Telefon
Die Tatsache, da** ich nicht bei meiner Familie bin, macht mich kaputt
In mei'm Herzen Trän'n, ich habe Schmerzen [?]
Kindisch, Kindessohn, hab' meine Familie verlor'n
Es gibt kein' Chance, bleib' weiterhin verlor'n
Der Sohn mit lauter Erinnerung aus den Bildern mit Hoffnung der glücklichen Familie
[?], es fällt mir schwer
Neun Monate ist es her, mein' Damen und Herr'n
Ich wurde unterdrückt, könn'n Sie's mir erklär'n? Wieso ist mein Leben in Deutschland so missglückt?
Glück haben muss man
Ich trauer' mit all den'n, die denselben Frust haben

[Refrain : Flev]
On quitte la patrie pour un avenir meilleur
Parce qu'on pense [peut-être qu'?] c'est plus facile ailleurs
C'était sans savoir combien l'étranger fait peur
Et cette hostilité donne de la rancœur
On quitte sa patrie pour un avenir meilleur
Parce qu'on pense [peut-être qu'?] c'est plus facile ailleurs
C'était sans savoir combien l'étranger fait peur
Et cette hostilité donne de la rancœur

[Couplet 4 : Flev]
On descends chez soi [?]
De désillusion en désillusion depuis l'départ, mais faut garder espoir
Petit frère garde la barre, malgré les tempêtes, faut sortir de ce cauchemar
Dîtes leur, frère, ici non ce n'est pas l'El Dorado
Les fachos voient qu'on [?] leurs desperado
Ils nous ont montré hier au bateau
La vie sur cette terre d'accueil, non c'n'est pas un cadeau
La vie n'est pas forcément plus facile en France
Mais on découvre d'autres difficultés, ainsi que d'autres souffrances
Ils n'aiment pas qu'on affiche trop nos différences
Ils veulent qu'on rentre dans le moule, peu importe dans quel sens

[Refrain : Flev]
On quitte la patrie pour un avenir meilleur
Parce qu'on pense [peut-être qu'?] c'est plus facile ailleurs
C'était sans savoir combien l'étranger fait peur
Et cette hostilité donne de la rancœur
On quitte sa patrie pour un avenir meilleur
Parce qu'on pense [peut-être qu'?] c'est plus facile ailleurs
C'était sans savoir combien l'étranger fait peur
Et cette hostilité donne de la rancœur

Correct these Lyrics